Alexandrie a toujours occupé une place spéciale dans l’imaginaire collectif, car elle est associée aux figures mythiques de Alexandre le Grand et Cléopâtre. Le grand chef militaire l’a fondée en 332 avant J-C, en devenant la capitale de l’Égypte jusqu’à la conquête par les forces arabes en 642 après J-C. Elle est encore l’une des villes les plus grandes de l’Égypte et l’un des ports les plus importants et actifs de l’état, mais surtout elle représente un mystère et une légende à bien des égards

Alexandre est considéré le père de sette ville, mais Jules César et Cléopâtre ont contribué à la rendre un lieu emblématique, car l’homme politique a séjourné à la cour de la reine d’Égypte et on dit qu’ils ont eu une histoire passionnée qui restera coincée entre histoire et légende.

Alexandria représente l’une des merveilles à découvrir en Égypt et nous voulons vous emmener à la découverte de tous les endroits les plus intéressants du Égypte e de la ville de Alexandre le Grand.

En cet article nous dévoilerons des secrets sur les points d’intérêt les plus importants de la ville :

Palais de Montazah

Il s’agit d’un palais relativement jeune comparé aux autres monuments de la ville, car il a été construit au début du 19ème siècle par Khédive Abbas II. Ce bâtiment se trouve dans des vastes jardins et il donne sur un magnifique morceau de côte. Il mélange le style turc et le style florentin et cela est évident par la tour centrale qui est inspirée par Palazzo Vecchio.

Les jardins de Montazah s’étendent sur 3000 mètres et ils sont couverts par toutes sortes de arbres et de plantes, même certaines plantes tropicales extrêmement rares. Il s’agit d’une place à ne pas oublier quand on visite Alexandrie, riche en nature et culture.

La bibliothèque d’Alexandrie

Ce lieu est parmi les plus connus de l’antiquité classique et du monde en général. Cette notoriété est due à sa grandeur et, notamment, à la légende sur sa destruction. Comment la libraire fut détruite, c’est enveloppé de mystère : on dit que Jules César l’a incendiée, quand il avait incendié la flotte navale de Cléopâtre, ou que Théophile, le patriarche d’Alexandrie (désormais devenue chrétienne), a conduit une bande de fanatiques vers la destruction de la source du savoir païen.

La bibliothèque a été reconstruite à partir de 1995, le projet a été sponsorisé par l’UNESCO et financé par des donations provenant du monde entier, sous la forme d’argent mais aussi de livres. Le bâtiment est situé dans le lieu où se trouvait l’ancienne bibliothèque et sa forme est inspirée au soleil levant de la mer. Les plafonds sont faits en aluminium anodisé (pour prévenir un autre incendie) et la bibliothèque dispose de plus de plus d’un million de livres !

Colonne de Pompée

Le monument à la mémoire de Dioclétien, appelé aussi colonne de Pompée, est la plus grande colonne commémorative en Égypte. C’est un pilier de granit rouge et d’environ 28 mètres de haut. Ces sont les croisés qui ont donné le nom à cette colonne, car ils pensaient qu’il y avait une amphore avec les cendres de Pompéi au sommet de la colonne. Certains pensaient qu’elle est construite à l’endroit où Cesar aurait enterré le général romain Pompée. Il semble qu’en réalité la colonne a été érigée en honneur de l’empereur Dioclétien qui a assiégé la ville pendant huit mois afin de l’arracher à l’usurpateur Lucius Domitius Domitianus.

Les visiteurs peuvent aussi voir des restes de autres colonnes, quelques sphinx ptolémaïques et des autres pièces provenant de l’ancienne Héliopolis. Un autre morceau d’histoire à ne pas négliger !

Corniche

La corniche est une promenade au bord de l’eau à Alexandrie, qui longe le port oriental. C’est l’un des principaux axes de circulation à Alexandrie est l’une des attractions les plus suggestives de la ville.

Le centre historique de la ville est délimité par les deux ports au nord et par le canal Mahmudya au sud. En ce morceau de côte on trouve les belles avenues de l’Alexandrie du début du siècle, quand les hommes d’affaires et les membres de la haute société égyptienne ont choisi la ville comme leur résidence.

Parcourir la corniche à pied représente une belle promenade d’une demi-heure, un excellent moyen pour voir la ville de la rive et le soleil couchant vers la mer.

Mosquée Abu el-Abbas el-Mursi

La mosquée est consacrée au Saint el-Abbas Abul Mursi, car elle a été initialement construite sur la tombe du Saint. Elle est située dans le quartier Anfoushi d’Alexandrie, près de la Citadelle de Qaitbay. C’est la mosquée la plus historique et emblématique d’Alexandrie. Avec sa façade couleur crème, ses quatre grandes coupoles, ses arabesques et son grand minaret, c’est un magnifique monument qui peut être vue par la mer.

La mosquée a été rénovée et restructuré plusieurs fois pendant sa longue histoire, maintenant le style le plus visible est le style Andalou. 

Pendant votre visite de cet incroyable sanctuaire, ne manquez pas la colonnade d’arches allongées, les huit colonnes massives en granite et le magnifique sol en marbre.

Citadelle de Qaitbay

La citadelle est une forteresse défensive du 15ème siècle édifiée sur le site du mythique phare d’Alexandre, sur la côte est du nord de l’île de Pharos, dans le but de protéger la ville contre la menace de l’Empire Ottoman. Ces tentatives ont été vains, car les Ottomans ont pris contrôle du Égypte en 1512.

La citadelle est un exemple d’architecture militaire de l’époque mamelouke en Égypte, mais la forme actuelle n’est pas l’originale, car elle a été fortement endommagée pendant les bombardements en 1882, quand les nationalistes se sont révoltés contre l’hégémonie anglaise.

La citadelle n’est plus un lieu militaire depuis plusieurs années, aujourd’hui elle abrite un petit musée naval et représente l’un des sites archéologiques les plus fascinants d’Égypte.

Musée Gréco-Romain d’Alexandrie

Le musée le plus important consacré à l’archéologie gréco-romaine dans le monde. Crée à l’initiative de l’archéologue italien Giuseppe Botti, il a été officiellement inauguré en 1892. Il conserve environ 40 mil objets, que racontent 1000 années d’histoire.

Ses 27 salles et les jardins centrales exposent des objets retrouvés en Alexandrie et dans les endroits autour de la ville. Ils sont les témoins de l’histoire de l’ancien Égypte, l’époque classique e celle chrétienne.

En visitant le musée vous rencontrerez les personnages légendaires du monde alexandrin et romain. Après avoir visité le musée, il faut absolument aller aux jardins centraux, pour admirer les statues et se relaxer dans ce lieu pacifique.

Amphithéâtre romain

L’amphithéâtre est situé dans la région centrale d’Alexandrie et il représente l’un des symboles de la ville. Il trouve son origine dans le 2ème siècle, mais il a été découvert en 1960 par accident, quand des travailleurs devait nettoie le territoire pour construire un bâtiment du gouvernement et ils ont trouvé des colonnes. En continuant les fouilles, ils ont révélé l’une des découvertes les plus importants du siècle dernier.

Des études ont montré que l’amphithéâtre était employé à l’occasion de différentes manifestations artistiques et on l’utilisait jusqu’au 7ème siècle. Nous pouvons nous estimer chanceux pour avoir la possibilité de voir ce lieu magnifique !

Sérapéum

« Le Sérapéum est d’une splendeur tel que les mots peuvent seulement le dévaloriser » : voici les paroles de Ammiano Marcellino, un historien romain, qui expliquent parfaitement l’essence de cet endroit. Il était dans l’Antiquité un sanctuaire dédié à Sérapis et il fut fondé sous Ptolémée III. Le sérapéum se trouve à Saqqara, sur la rive ouest du Nile, 30 kilomètres au sud du Caire et il est réputé l’une des zones funéraires les plus grandes de tout l’ancien Égypte. On se demande toujours comme les égyptiens étaient capables de couper d’une manière si précise des matériaux si durs, par exemple le granit. Et pourquoi fabriquer des tombes si grandes pour des taureaux ? Un autre endroit fascinant et riche en éléments mystérieux !

Le parc El Shallalat

Les jardins de El Shallalat sont les plus grands de la ville d’Alexandrie et se trouvent dans l’un des quartiers les plus prestigieux de la ville. Le parc est formé par huit hectares et par un grand nombre de terrasses, en plus, il y a plusieurs lacs artificiels et cascades artificielles. 

Ce merveilleux endroit se trouve près de la bibliothèque publique, où on peut voir des restes de l’ancien mur d’Alexandrie et deux morceaux de tours.

Ce parc est un lieu approprié pour passer du temps en famille et avec les enfants ou pour se détendre dans une atmosphère naturelle.

Catacombes de Kom el-Chougafa

Ce site archéologique est considéré l’un des sept merveilles du moyen âge. La nécropole se constitue d’une série de tombes, statues et objets archéologiques alexandrines qui étaient utilisés dans les rites funéraires. Les catacombes montrent un mélange de styles appartenant aux époques romaine, grecque et égyptienne : par exemple, des statues ont un style égyptien, mais ont des vêtements romains. Le nom Kom el-Suqafa signifie colline de morceaux, parce que la zone où les catacombes se trouvent contenait des objets faits uniquement de terre cuite. Ces tombeaux représentent la dernière construction principale existante de l’ancienne religion égyptienne.

Le marché turc

Dans le quartier Anfushi, l’ancienne zone turque, il y a l’un des marchés les plus suggestifs de la ville. Il est situé dans la partie de la ville que n’a pas subi les restructurations du 19ème siècle. Le quartier est formé par un ensemble de hauts bâtiments renfermant l’énorme marché turc. Les étals possèdent un charme exceptionnel : toutes sortes de produits alimentaires, parfums et saveurs extraordinaires, voix de vendeurs, marchandages uniques en leur genre, dans un mélange de couleurs vives et contrastées. Ici il ne manque rien et donc c’est un des endroits les plus authentiques que l’on peut voir.

Découvrir la Mer Méditerranée avec Costa Croisières

La Mer Méditerranée est un berceau d’histoire qui semble infinie, et il fait tellement chaud en Égypte que nous vous assurons que l’air méditerranéen fait un bien fou ! l’Égypte représente l’un des lieux les plus riches en mystères qu’il puisse exister, il est impossible de résister à son charme. Avec Costa, vous aurez la possibilité de découvrir les endroits que vous avez vu dans les films : les sphinx existent pour de vrai ! Nous pouvons vous montrer comme l’histoire et le paysage marin et naturel peuvent s’unir et créer quelque chose de mémorable. Venez avec nous dans le pays des pharaons !