Un voyage dans trois villes (Istanbul, Kusadasi, Smyrne) en quête du souvenir parfait. Une chasse au trésor qui rendra votre croisière mémorable.
Des lampes artistiques, des narguilés, des tapis et même des douceurs : choisir son souvenir en Turquie sera enthousiasmant.

La douceur, le narguilé et l’art

Partons d’Istanbul, une ville bariolée, magique, carrefour de cultures et de mondes. Les bazars et les petites boutique traditionnelles vous guideront avec leurs douceurs : les loukoums (des petits carrés gélatineux), dans différents goûts. Ils seront un souvenir coloré et apprécié. Le Grand Bazar d’Istanbul offre une myriade de lampes au design soigné : cela va de celles à suspendre à celles à poser sur le bureau, modelées comme des vases ou des candélabres. D’autres ont des formes plus modernes et affichent des matières raffinées. Une suggestion intéressante renvoie au narguilé. Posséder une de ces pipes à eau vous rappellera une tradition ancienne et encore bien vivante dans tout le Moyen-Orient ; elle apportera également une touche exotique à votre mobilier.

Des tapis aux céramiques

Kusadasi, comme bon nombre des villes turques, est célèbre pour ses tapis Kilim, noués à la main selon une tradition millénaire. Dans les bazars, vous en trouverez de toutes le dimensions, couleurs et motifs. Certains sont même à suspendre au mur, comme des tapisseries. Le travail du cuir est un autre fleuron de la ville : vous aurez l’embarras du choix avec des ceintures, sacs et portefeuilles. Pour un souvenir spécial, vous pourrez choisir un objet en céramique : assiettes, bols ou carreaux de faïence sont d’une « qualité muséale ».

Couleurs, parfums et épices

La dernière étape de notre voyage est Smyrne : cité enchantée et comme suspendue dans le temps. Les marchés et les petites boutiques vous proposeront de nombreux petits cadeaux surprenants, en commençant par des épices qui sont vendues dans de sympathiques emballages. Votre parcours se fera sous l’enseigne des parfums : clous de girofle, cannelle, curcuma, poivre en grains, cumin, origan, coriandre et aneth. N’oubliez pas les savons (à l’huile d’olive, au miel ou à la lavande) pour revivre l’expérience reposante d’un bain turc. Vous pourrez vous perdre dans le Bazar Kemeralti, construit au XVIe siècle : il compte plus de 15 000 étals. Vous admirerez les bibelots en bois mais aussi les traditionnels costumes turcs entre une dégustation de thé et une autre de café.