Les amoureux de Valence disent que la ville a le charme de Barcelone, les plages de Majorque et la vie nocturne d’Ibiza. On peut deviner sa beauté dès le réveil à bord du bateau, alors que l’on profite encore du calme de sa cabine et que l’on s’apprête à plonger dans une ville qui déborde d’énergie à tous les niveaux : historique, culturel et gastronomique. Hommages au passé et élans vers le futur s’y conjuguent parfaitement… À vous d’en profiter pleinement au cours de votre escale typiquement méditerranéenne.

"La Ciutat, imposante œuvre d’ingénierie, se dresse de l’autre côté du fleuve. Telle une métropole du futur, elle semble surgir de terre, en harmonie parfaite avec la nature environnante."

Les saveurs du passé : le Barrio del Carmen et les marchés

Une fois à terre, vous pourrez découvrir l’âme de Valence en vous promenant dans le Barrio del Carmen, quartier historique et populaire qui est resté le cœur battant de la ville. C’est le lieu idéal du shopping mais il ne faut pas pour autant oublier de s’y accorder des pauses pour quelques copas, autrement dit, pour se détendre en dégustant un verre de vin. Arrêtez-vous par exemple à la Cava del Negret, Plaza del Negrito, où vous pourrez siroter l’Agua de Valencia, boisson à base de jus d’orange frais et de vin pétillant Cava Brut Nature, qu’une touche secrète rend délicieuse. L’imposante Lonja de la Seda se trouve un peu plus au sud du Carmen. Il s’agit de l’ancienne Bourse de la soie, là où l’on négociait le prix des étoffes. Inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco, le bâtiment est aujourd’hui le siège de l’Académie culturelle de Valence. Le Mercado Central se dresse juste en face. Sa structure moderne abrite un millier d’étals de produits frais, du poisson à la viande, en passant par les fruits et les légumes. C’est l’endroit par excellence où découvrir la riche gastronomie de Valence, lieu d’origine et capitale mondiale de la paella certes, mais aussi de nombreuses autres spécialités comme l’all i pebre, un ragoût d’anguilles fraîches et de pommes de terre revenues dans l’huile avec de l’ail, du piment et du sel, l’arroz negro, riz à l’encre de seiche, ou encore l’arnadì, le gâteau le plus populaire, préparé avec de la courge, des pommes de terre et des amandes.

Le regard tourné vers le futur : le Bioparc et la Cité des arts et des sciences

Étape idéale pour les familles avec des enfants, le Bioparc se trouve sur la rive ouest du Turia, dont le cours s’étend de la limite occidentale de la ville jusqu’à proximité des quais du port de commerce. Consacré aux habitats africains, le parc propose de vastes espaces peu clôturés où vivent des animaux très bien soignés, au sein d’un environnement recréé fidèlement. La Ciutat, imposante œuvre d’ingénierie, se dresse de l’autre côté du fleuve. Telle une métropole du futur, elle semble surgir de terre, en harmonie parfaite avec la nature environnante. Formée de cinq structures distinctes issues d’un projet de Santiago Calatrava et Félix Candela, on peut la visiter dans le cadre d’une excursion Costa. La forme de l’Hemisferic, un cinéma IMAX, rappelle l’œil humain ; celle du Musée de la science est inspirée d’un squelette de dinosaure. On peut y découvrir de manière interactive diverses avancées scientifiques et inventions technologiques. Les élégantes courbes du Parc océanographique, le plus grand d’Europe, évoquent quant à elles celles des igloos esquimaux et ne manquent pas d’émerveiller les plus petits. Enfin, l’Umbracle est un passage piétonnier surmonté d’arcs réguliers et doté d’un jardin riche d’une grande variété botanique, tandis que le Palais des arts Reina Sofia, avec son auditorium destiné aux concerts, propose une structure des plus originales et une illumination nocturne spectaculaire.

Valence capitale mondiale de l’alimentation

En 2017, une raison supplémentaire invite à visiter Valence au cours d’une croisière : la ville a en effet été désignée capitale mondiale de l’alimentation par la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) et accueille la rencontre des représentants de 100 villes ayant adhéré au Pacte sur la politique alimentaire de lutte contre la faim et les gaspillages alimentaires. Les visiteurs peuvent ainsi participer pendant toute l’année à divers tours gastronomiques, notamment à travers les rizières de la plaine de la Huerta, en dehors de la ville, ou, destination accessible en bus et parfaite avec des enfants, dans le parc naturel La Albufera, une oasis préservée à 8 km de Valence. Enfin, une étape à La Sucursal est inoubliable. Ce restaurant distingué d’une étoile Michelin a rouvert au printemps dernier au no 1 de la Marina Juan Carlos I, dans l’édifice Veles e vents, autre exemple d’architecture suggestive où conjuguer grande cuisine et expositions artistiques.

Credoits foto: AGE/MONDADORI PORTFOLIO

1 of 8