Rome est la capitale italienne et l’une des villes les plus importantes dans l’histoire moderne. Sa grandeur et splendeur sont connues dans le monde entier, mais parfois les touristes se perdent dans quelques endroits particuliers et essentiels en même temps. La ville est divisée en quartiers et Trastevere représente le seul quartier du Municipio I, le centre historique, qui soit situé sur la rive droite du Tibre : en fait, son nom signifie au-delà du Tibre.

Aujourd’hui, le Trastevere est un des principaux points de restauration de Rome. Les étroites rue pavées qui s’alignent en montée vers le Janicule entre les ponts Sisto et Garibaldi et autour de la Piazza di Santa Maria in Trastevere présentent en effet une incroyable densité d’établissements culinaires où une foule de touristes et de Romains se presse midi et soir. Avec ses ruelles sinueuses et ses façades fatiguées, le Trastevere est le quartier pittoresque par excellence de Rome, en fait il est devenu l’un des quartiers les plus touristiques de Rome. Maintenant, nous voulons vous révéler quelques-uns des mystères et des lieux incontournables de la ville éternelle:

Histoire

Au temps de la monarchie, le Tibre constituait une frontière naturelle de Rome avec l’Étrurie. Dans ce contexte historique, le quartier était alors dénommé « Litus Tuscus », ou encore « Ripa veiens », on parle alors de ruma étrusque. Sous la république, un quartier au-delà du Tibre se constitua, le « Transtiberim ». Le pont Sublicius, relait alors ce quartier au reste de la ville de Rome. Plusieurs figures importantes construisirent leurs villas dans le Trastevere, y compris Claudia, épouse du consul Quintus Metellus Celer (et « amie » de Catulle), et Jules César. Il existait donc un fort contraste entre les vastes et opulentes maisons des classes supérieures et les petites maisons délabrées des classes populaires. Au Moyen Âge, le Trastevere était traversé par un labyrinthe de ruelles étroites et irrégulières dépourvues de trottoir jusqu’au pontificat du pape Sixte IV. Aujourd’hui, l’histoire urbaine, sociale et culturelle d’un quartier millénaire ont formé le Trastevere tel que nous le voyons aujourd’hui.

Comment y aller

Pour aller à Trastevere il y a beaucoup d’itinéraires pédestres, tout dépend d’où vous partez pour vous rendre au Trastevere. De toutes manières pas de métro dans le Trastevere, en fait pas vraiment de métro dans le centre, car la ligne A contourne le centre. Une fois que vous avez traversé le pont Garibaldi, en partant de la via Arenula, il suffira de prendre une des premières ruelles sur votre droite et vous serez dans le cœur de Trastevere et 15 minutes de marche tranquille pour la basilique Santa Maria in Trastevere. Il s’agit d’une promenade dans l’histoire la plus importante et ancienne du monde.

Porta Portese

Porta Portese est une des portes de Rome et a été construite en 1644 en remplacement de l’ancienne Porta Portuensis. Elle a été construite en même temps que les murs Gianicolensi. Son aspect est particulier, car elle semble inachevée et son style est très loin du modèle traditionnel de Rome.  En 1945 est né le marché de Porta Portese, une sorte de marché aux puces qui a lieu le dimanche matin. Il est célèbre aujourd’hui pour les nombreuses occasions de vêtements vintage et objets anciens. Ce lieu est très caractéristique est aimé par les touristes et les romains aussi. Négocier avec un Italien est une expérience agréable : ils en font des tonnes et le spectacle vaut le coup !

Fontana dell’Acqua Paola

La Fontana dell’Acqua Paola, ou Fontanone est une fontaine monumentale en portique située sur le Janicule, la huitième colline de Rome. Elle a été construite en 1612 pour marquer la fin de l’aqueduc Acqua Paola. Sa construction est due à la popularité de la Fontana dell’Acqua Felice, voulue par le pape Sixte V. Donc, Paul V décide de reconstruire et d’étendre l’aqueduc en ruine afin de fournir une nouvelle source d’eau potable aux habitants du Janicule. Le fontanone, ou Fontana del Gianicolo aussi, est devenue encore plus célèbre grâce à l’apparition dans la scène d’ouverture du film La grande bellezza de Paolo Sorrentino et, en plus, la forme de la fontaine est une source d’inspiration pour la construction de la Fontaine de Trevi. Très charmant, n’est-ce pas ?

Santa Cecilia in Trastevere

L’église de Sainte.Cécile-du-Trastevere trouve son origine au 5ème siècle, avec le rang de basilique mineure. Elle est dédiée à Sainte Cécile, dont elle abrite les reliques. Aujourd'hui on a la possibilité de la voir sous une forme différente de celle de l’origine : on peut trouver un mélange de styles et de couleurs. Le campanile, en briques, est de style roman, le portique et ses mosaïques datent également de cette époque. Par contre, la façade blanche de l’église fut construite en 1725 en style baroque. Le cloître abrite la magnifique et célèbre fresque du Jugement Dernier de Pietro Cavallini (1293), seule œuvre majeure du peintre romain à être parvenue jusqu’à nous. D' autres secrets vous attendent !

Santa Maria in trastevere square

Ancien cœur de la ville, Piazza di Santa Maria in Trastevère est l’une des places les plus importantes et charmantes de Rome. Son nom dérive de la basilique située dans la place, la basilique Santa Maria in Trastevere, fondée au 3ème siècle. Au centre, se trouve la fontaine du même nom, l’une des plus anciennes de Rome et souvent considérée comme la plus ancienne de la ville. Sa position est idéale pour passer des moments de détente et de divertissement, car il a de nombreux bars et restaurants pour vous aider à vous rafraîchir entre les visites aux monuments de la ville. 

Place de Trilussa

Trilussa est l’anagramme de Salustri, le nom de Carlo Alberto Salustri, et son nom de plume aussi. Le poète italien est devenu célèbre pour ses œuvres en dialecte romanesco. Il a vécu à Rome entre 1871 et 1950 et a aimé la capitale toute sa vie. Dans une langue pleine de finesse, Trilussa est le chroniqueur de la vie romaine et italienne sur près de cinquante années. Ses sujets d’inspiration sont la satire politique et sociale et des moments de réflexion tristes et mélancoliques. Pour sa grande popularité, le président de la république Luigi Einaudi le nomme sénateur à vie et ensuite lui est dédiée la place de Trilussa, précédemment connue sous le nom de « Piacca Ponte Sisto ». Au centre de la place il y a une fontaine et en 1954 le sculpteur Lorenzo Ferri a créé une statue de Trilusse pour la placer sur la place en mémoire du poète.

Que voir à Rome

La capitale de l'Italie représente l’un des berceaux de l’histoire les plus importants au monde. Une vie n’est pas suffisante pour toute la visiter et pour découvrir tous ses secrets. Saviez-vous que Rome est la ville avec le plus grand nombre de fontaines ? La Fontana di Trevi et Fontana dell’acqua Paola ne sont que quelques-unes. Bien sûr, l’endroit le plus célèbre est le Colisée, une étape incontournable et la maison de gladiateurs et bêtes sauvages. Le Panthéon représente un autre symbole de Rome et lieu de repos éternel des souverains d’Italie. Piazza Navona et la Place et la Basilique Saint-Pierre sont deux des places les plus belles de la ville. La liste est encore longue : 

pour découvrir les meilleurs endroits de Rome, ou mieux essayer de tous les voir, il faut absolument la visiter !

Découvrir la mer Méditerranée avec Costa Croisières

Rome offre une grande variété d’endroits et de lieux à découvrir. Toutefois, l’ensemble de toute la Méditerranée vous offre un large choix de places à explorer, car il s’agit du lieu où tout a commencé. Vous pourrez faire une halte pour manger la « cacio e pepe » dans la majestueuse capitale, avant de continuer la navigation en Méditerranée et parcourir les routes les plus anciennes au monde. Comme toujours, nous vous offrons le confort et la détente totales : choisissez votre itinéraire, on s’occupe du reste !