Un environnement naturel qui ne laisse jamais indifférent et une ouverture culturelle tournée vers le futur : voilà les caractéristiques du monde scandinave, qui conserve dans le même temps des traces et des souvenirs de son riche passé. Entre trésors archéologiques, nature sauvage et traditions culinaires, la culture viking constitue le fil conducteur entre trois destinations parmi les plus fascinantes du Danemark et de Norvège : Aarhus, Geiranger et Trondheim.

"Naviguer de Hellesylt jusqu’au village norvégien de Geiranger et pénétrer dans la gorge qui ferme le bras de mer avec ses cascades est une expérience à couper le souffle. "

Aarhus, culture et histoire

Principal centre du Jutland et deuxième ville du Danemark, Aarhus est une destination de plus en plus appréciée, célèbre pour sa vie culturelle dynamique et intense. Désignée Capitale européenne de la culture pour 2017, cette ville résolument moderne peut aussi s’enorgueillir d’une longue histoire. Ceux qui veulent en savoir plus sur la culture viking doivent absolument se rendre au Musée Moesgaard, à l’architecture futuriste et doté des technologies les plus modernes. C’est l’un des musées les plus riches de toute la Scandinavie sur la civilisation viking. À la fin du mois de juin, Aarhus est aussi le cadre du Viking Moot, manifestation qui dure une semaine, propose un marché viking et la reconstitution de batailles historiques.

Geiranger, nature sublime

Naviguer de Hellesylt jusqu’au village norvégien de Geiranger et pénétrer dans la gorge qui ferme le bras de mer avec ses cascades est une expérience à couper le souffle. Et ce n’est pas un hasard si le fjord est inscrit sur la Liste du patrimoine de l’Unesco. Ce sont ces mêmes paysages que les populations vikings des petits villages de la région pouvaient admirer avant d’embarquer sur leurs navires, pour partir à la pêche ou conquérir de nouvelles terres. Geiranger permet de s’immerger dans l’univers viking et dans une nature encore sauvage, composée de cascades, de lacs, de forêts, de glaciers et d’espaces infinis.

Trondheim, la cuisine des Vikings

La première capitale de la Norvège fut un important centre viking et elle conserve aujourd’hui encore des traces de ce passé, surtout dans sa vitalité culinaire. La ville accueille un marché qui attire les meilleurs agriculteurs du pays et des foires gastronomiques y sont organisées tout au long de l’année. Celles qui sont consacrées aux champignons (avec des cèpes à profusion), aux fruits des bois et aux fromages (dont le Kraftkar, déclaré meilleur fromage du monde en 2016 à l’occasion du World Cheese Award) valent particulièrement le détour. Et surtout, une révolution gastronomique est en cours à l’enseigne de l’alimentation bio, de l’artisanat et de la remise au goût du jour de vielles traditions : élan, renne et cerf, aliments de base de la culture viking, sont redevenus les protagonistes de la table. Parmi les plats de poisson, il ne faut pas rater ceux avec le krei (morue), le tørrfisk (stockfisch, morue séchée), du saumon fumé et des crevettes de la mer de Barents, ingrédients qui ont soutenu l’alimentation et le commerce des peuples scandinaves pendant des siècles, pour arriver jusqu’à nous, avec tout leur charme séculaire.

Credits foto: Shutterstock

1 of 8