Les villes allemandes de Bremerhaven, Hambourg, Kiel et Warnemünde plongent leurs racines dans le glorieux passé de la Ligue hanséatique, association qui les unissait aux autres grands ports de la mer du Nord et de la mer Baltique du XIIIe au XVIIe siècle. Aujourd’hui encore centres importants du commerce maritime international, elles offrent plus d’une attraction originale et intéressante. Leur atmosphère typiquement nordique ne manquera pas de vous surprendre.

"Si vous voulez admirer la côte en passant d’un village à l’autre, vous pouvez monter à bord du vieux train à vapeur « Molly », qui n’a pas changé depuis ses origines, en juin 1886."

Bremerhaven, l’esprit de la mer

Vaste espace entièrement voué à la navigation, Bremerhaven est l’avant-port de la ville de Brême, dans le Land du même nom. Son symbole, ce n’est pas un hasard, est le phare de Brinkamahof, aujourd’hui converti en bar accueillant, et on y trouve l’un des plus intéressants musées de la mer du Vieux continent : l'Havenwelten Bremerhaven. D’autres centres d’intérêt étonnants se trouvent dans la zone portuaire. La Klimahaus invite par exemple à faire le tour du monde en suivant le huitième méridien grâce à la reproduction d’environnements de différentes zones climatiques, qui vont des montagnes suisses jusqu’au désert du Sahel. Au petit Zoo am Meer, on peut aussi admirer des ours blancs et des pingouins tandis que ceux qui veulent saisir l’atmosphère du port doivent monter à la tour Container-Aussichtsturm, du hait de laquelle on peut voir les opérations de chargement et de déchargement du terminal des containers, l’un des plus grands du monde. Et pour un repas à base de produits de la mer, allez chez Natusch, un restaurant meublé et décoré avec des éléments de vieux bateaux, où on peut notamment apprécier des plats savoureux comme les crevettes de la mer du Nord à l’huile d’olive, accompagnées de tranches de baguette croquante. Si vous avez envie d’une virée en dehors de Bremerhaven, le paradis naturel de la Wattenmeer, la mer des Wadden, vaut vraiment le détour. Situé au nord-ouest de la ville, c’est un environnement unique, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, où se succèdent lagunes, dunes et marais peuplés de millions d’oiseaux migrateurs.

Hambourg, ville moderne au vieux cœur historique

La « ville libre et hanséatique de Hambourg » – c’est aujourd’hui encore son titre officiel – détient le record mondial du nombre de ponts : elle en compte 2 300, autant que Venise et Amsterdam réunies. Moderne et dynamique, Hambourg conserve un centre historique où se mêlent le quartier nouveau de HafenCity, qui brille de mille feux, et le vieux port Speicherstadt, la rue du shopping Jungfernstieg et le marché au poisson Fischmarkt, actif depuis plus de trois siècles. Si vous souhaitez sortir des sentiers battus, vous pouvez vous rendre dans le quartier de Schanzenviertel, où boutiques, galeries d’art et bars en tout genre abondent et créent un ensemble fascinant. Le parc Stadtpark est le lieu idéal pour une pause dans un grand jardin public. On y trouve un planétarium installé dans un château d’eau imposant de style art déco. D’en haut, on profite d’une vue magnifique sur la ville. Et si vous voulez conjuguer plaisir des yeux et joie des papilles, le 20up vous attend au vingtième étage du Empire Riverside Hotel. Ce bar élégant propose d’excellents cocktails et une vue unique sur le port. Enfin, n’oubliez pas de rendre hommage à la recette originaire de la ville qui a conquis le monde : le fameux hamburger. Les habitants de Hambourg conseillent de manger ceux d’Otto’s Burger, de la version la plus classique jusqu’à celle à base de pois chiches ou de quinoa pour les végétariens, en passant par le hamburger de poulet frit, tous accompagnés de patates douces et de mayonnaise à la truffe inoubliables.

Warnemünde, gothique et romantique

Avec ses vastes plages, son ravissant quartier des pêcheurs et ses petits cafés à la mode, Warnemünde est un secret de moins en moins bien gardé et devient l’une des localités les plus appréciées d’Europe du Nord. Située au bord de la Baltique, au bout du port-canal de Rostock, la ville propose de belles places, des fortifications du XVIIe siècle et des églises gothiques qui en font une petite perle de romantisme. À deux pas du littoral, une atmosphère intime envahit les rues Am Strom et Alexandrinenstraße où les maisons en briques rouges accueillent boutiques et bars. Ces derniers proposent des hot-dogs avec les longues saucisses locales typiques comme le Currywurst, à base de viande de porc cuite à la vapeur puis frite et assaisonnée au curry. Les cerfs-volants constituent une autre caractéristique des lieux, dans un tout autre domaine. Colorés et réalisés artisanalement, ils sont très faciles à faire voler depuis la plage grâce à la brise fraîche qui arrive de la mer. Si vous voulez admirer la côte en passant d’un village à l’autre, vous pouvez monter à bord du vieux train à vapeur « Molly », qui n’a pas changé depuis ses origines, en juin 1886, lorsque le duc Frédéric-François III fit construire une ligne ferroviaire entre les petites villes de Bad Doberan et Heilingendamm. Particulièrement apprécié des touristes en raison de l’aspect rétro de ses wagons aux intérieurs de bois clair, il permet de voyager tranquillement, à 20 km/h maximum, tout en admirant le panorama.

Kiel, la porte de la Baltique

Traditions allemandes, suédoises et danoises forment l’identité de Kiel, ville située à 90 km au sud-est d’Hambourg, où se conjuguent de manière heureuse et fascinante l’atmosphère marine et le monde universitaire. Holstenstraße, le cœur historique du centre, est une zone piétonne où flâner et s’arrêter pour goûter au marché le KielerSprotten, un plat à base de harengs fumés si typique qu’il donne son nom aux habitants de Kiel. Ces derniers sont aussi très fiers du canal qui relie la mer Baltique à la mer du Nord. Creusé à la fin du XIXe siècle, il est long de 98 km, de Kiel jusqu’à l’estuaire de l’Elbe, et constitue la voie d’eau artificielle la plus utilisée au monde. On peut longer son cours à pied ou à vélo et c’est l’une des destinations les plus prisées des habitants de la ville. Ils s’y rendent le week-end pour un repas dans un des nombreux restaurants que l’on y trouve, d’où on peut admirer les navires qui traversent le canal. On peut aussi passer d’une rive à l’autre gratuitement. Chaque année au mois de juin, la KielerWoche est un rendez-vous incontournable. Il s’agit de la semaine de la voile de Kiel, un événement d’importance internationale avec une grande régate à laquelle participent les meilleurs skippers du monde. Fêtes, spectacles, concerts et spécialités culinaires sont au programme.

Credits foto: Shutterstock

1 of 4