Aruba est une île autonome située dans le sud des Caraïbes, à 29 kilomètres au Nord-Ouest du Venezuela. Jusqu'en 1986, elle faisait partie des Antilles néerlandaises et, bien qu'elle ne fasse pas partie de l'Union européenne actuellement, tous les citoyens d'Aruba possèdent un passeport néerlandais. Les langues parlées sur l'île sont le Papiament (une langue créole), le néerlandais, l'anglais et l'espagnol.

Aruba est célèbre pour ses plages et ses eaux cristallines, pour ses paysages tropicaux : ne manquez pas, par exemple, Palm Beach. Vous pourrez vous rouler et vous reposer sur le sable rêveur d'Eagle Beach, l'une des meilleures plages du monde, vous pourrez faire de la plongée libre parmi de magnifiques falaises, dans les eaux calmes de Mangel Halto, ou vous échapper du chaos et de la foule et profiter de la solitude et de la détente de Baby Beach. L'île la plus célèbre des Caraïbes du Sud offre des vacances à 360° à tous les visiteurs. Plongée sous-marine, snorkeling pour découvrir les récifs coralliens et activités ludiques telles que la traversée de l'île en 4×4 ou la plongée dans le sous-marin Atlantis VI.

La beauté d'Aruba est étroitement liée à l'histoire : les premiers habitants de l'île furent les Indiens Arawak. En 1499, l'explorateur espagnol Alonso de Ojeda a revendiqué le territoire pour la couronne espagnole. Près de 200 ans plus tard, les Hollandais ont conquis les îles d'Aruba, de Curaçao et de Bonaire aux dépens des Espagnols. Aujourd'hui, vous pouvez découvrir une grande partie de ce patrimoine dans des bâtiments et une architecture typiquement européenne.

Découvrons ensemble les trésors à ne pas manquer :

  • La capitale Oranjestad
  • Faro Californie
  • Le Parc national d'Arikok
  • L’usine et musée de l'aloe Vera
  • Les élevages de papillons
  • Les formations rocheuses de Casibari
  • Le musée historique du Fort Zoutman
  • Les mines d'or
  • Les piscines naturelles
  • Snorkeling et plongée
  • Safari en jeep

La capitale Oranjestad

Il existe de nombreuses destinations idéales dans le monde pour tous les amateurs de sports nautiques, en particulier la plongée libre, l'aviron ou même la pêche. L'un de ces sites est la ville d'Oranjestad, la capitale et la plus grande zone urbaine d'Aruba, située sur la côte sud près de la pointe Ouest du pays. Elle offre 12 kilomètres de plages et des eaux cristallines. C'est une si belle ville, grâce aux couleurs vives de ses rues, que son nom peut littéralement être traduit par "ville orange". Parmi les plages à ne pas manquer figure la plage de Surfside Beach. Détendez-vous à l'ombre rafraîchissante des kiwis et admirez un magnifique coucher de soleil. C'est une longue et étroite bande de plage, idéale pour une excursion et un pique-nique sous les arbres et à proximité des eaux calmes qui font de cette zone un lieu convivial pour les familles. Cette plage centrale est située près du célèbre parc linéaire. L'île se distingue par un grand respect de l'environnement, les plages sont propres et les touristes sont également sensibilisés au travail écologique.

La construction de la ville a commencé en 1796. Le premier bâtiment construit était un fort appelé Zoutman, qui a été préservé jusqu'à ce jour, et qui servait à se défendre contre les offensives des pirates sur la côte. Les quartiers résidentiels ont été construits autour. Les petites maisons colorées offrent charme et simplicité, complétant une atmosphère déjà accueillante, avec des portes en bois incrustées et des toits pittoresques ornés de tuiles hollandaises. L'une des principales attractions est le parc Queen Wilhelmina, un hommage à la reine des Pays-Bas, qui a joué un rôle important dans le développement de la ville. L'un des bâtiments les plus importants est la cathédrale Santa Ana, construite au XVIIIe siècle, véritable chef-d'œuvre de l'architecture néoclassique. Le monument le plus célèbre est une statue de Simón Bolívar.

Le musée archéologique mérite une visite : il contient un certain nombre d'ustensiles, d'objets ménagers et d'autres objets ethnographiques trouvés sur l'île. Des collections tout aussi précieuses sont exposées au Musée numismatique, où l'on trouve des billets de banque, des pièces de monnaie, des timbres pour un total de plus de 30 000 échantillons.    

Faro Californie

Un gardien, un symbole de l'île, désormais une attraction incontournable pour les touristes. L'ancien phare de Californie, en pierre, se détache de 30 mètres dans la partie Nord-Ouest de l'île. Il y a des centaines de visites quotidiennes de personnes, attirées par une vue inégalée, surtout au coucher du soleil. Le phare a été nommé d'après le naufrage du California en 1891. C'est un bateau à vapeur britannique qui a coulé au large de la côte. Et pour prévenir ces accidents, il a été décidé de la construire.

Sa position est étudiée : il est situé sur un plateau, à 10 mètres au-dessus du niveau de la mer, avec une vue panoramique sur les belles plages et la côte. En plus de la beauté naturelle et des paysages uniques, vous pouvez également admirer les jardins luxuriants du club de golf voisin.

Le Parc national d'Arikok

Un immense espace vert riche en paysages, en beauté naturelle, en grottes, en plages et en surprises. Imaginez que le parc national d'Arikok couvre près de 20 % d'Aruba. Sans parler des milliers d'espèces animales et végétales qui y sont préservées. Les serpents et les oiseaux méritent une mention spéciale. À l'intérieur du parc, vous trouverez une variété de paysages, dont des baies enchanteresses, des créations pittoresques faites de lave et de calcaire, sans oublier des sites contenant un patrimoine culturel ancestral, dont les gravures indiennes originales. Un guide vous accompagnera à travers les cours d'eau asséchés jusqu'aux baies protégées de Moro, Boca Prins et Dos Playa. Une partie du droit d'entrée est affectée à l'entretien du parc et aux programmes spéciaux de protection et de préservation des animaux.

A l'intérieur du parc, il y a également plusieurs grottes, dont la grotte Quadirikiri. Caché au pied d'une falaise, il s'étend sur 150 mètres. C'est un véritable spectacle qui vous surprendra par ses effets de lumière dans une atmosphère presque suspendue. La lumière du soleil passe à travers les trous du toit de la grotte et rend l'environnement magique. Les petites chauves-souris vivent dans les parties les plus sombres de la grotte et utilisent cet endroit pour nicher. Il existe une légende à propos de la grotte et elle remonte aux temps anciens.

Un chef indien aurait enfermé sa fille ici parce qu'elle était tombée amoureuse d'un garçon qui n'avait pas été accepté. Les deux adolescents y mourraient et leurs âmes s'envoleraient vers le ciel à travers les trous. Il y a aussi les grottes de Fontein à visiter à travers ses stalactites et stalagmites. Il est célèbre parce qu'il contient les gravures des Indiens Arawak le long de ses murs.

Le long du parc se trouve également la merveilleuse plage de Boca Prins, nommée d'après une ancienne plantation. L'accès se fait par un escalier en bois. Vous pouvez admirer le contraste entre les dunes blanches et la côte rocheuse et vous reposer en profitant de la végétation luxuriante. La beauté ne s'arrête pas là, car en chemin, il y a une piscine naturelle où l'on peut se baigner. Il y a également un restaurant où vous pourrez déguster des spécialités locales et profiter du climat idéal et de la brise agréable, ainsi que d'une vue spectaculaire.

L’usine et musée de l'aloe Vera

Qu'est-ce que l'aloe ? Quelles sont vos plantations ? Quelles sont ses utilisations ? Vous pouvez découvrir dans le musée et dans l'usine qu'Aruba lui a consacrée. Cependant, il faut d'abord obtenir des informations historiques.

L'aloe Vera est arrivé à Aruba il y a plus de 180 ans, en 1840. En quelques années, les deux tiers de la surface d'Aruba étaient couverts par cette plante et l'île est devenue le principal exportateur mondial. Dans le musée et dans l'usine, grâce à un guide et à des visites organisées tous les jours, vous pouvez visiter la plantation d'aloès. Les guides vous donneront des informations détaillées et vous raconteront également des anecdotes. Le musée vous permettra de découvrir l'histoire qui a commencé il y a 160 ans.

A l'intérieur de la structure, vous trouverez les outils, ustensiles et équipements anciens, ainsi qu'une véritable bibliothèque qui éclaircira les derniers doutes sur l'aloès. Dans le magasin de l'usine, vous pouvez ensuite acheter tous les produits à l'aloe Vera, gels et lotions pour le corps, le visage, le soleil et les cheveux. C'est la plantation Hato qui a vu les premiers pieds d'aloe Vera plantés : soixante hectares de terre qui sont encore utilisés pour la culture de l'aloe Vera aujourd'hui.

Les élevages de papillons

Aruba est une destination où les animaux sont certainement les protagonistes. Il existe des endroits où l'on peut vraiment s'amuser et passer une journée différente. L'une d'entre elles est la ferme aux papillons. Un moyen et une occasion de rencontrer la nature dans toute sa beauté. Imaginez un jardin tropical rempli de papillons colorés et de toutes les espèces. Vous pouvez observer leur cycle de vie complet. Les guides vous raconteront tout leur processus de métamorphose : de l'œuf à la larve, de la chrysalide au papillon. Dans certains cas, vous pouvez observer cette dernière phase de transformation et voir le premier vol du papillon.

Un autre endroit particulièrement adapté aux enfants est la ferme d'autruches locale, où l'on trouve plus de 80 spécimens. Ici, les enfants peuvent prendre des photos et apprendre à s'occuper de ces grands oiseaux. Le moment le plus attendu est, bien sûr, celui où vous pouvez les nourrir. La ferme, située dans une zone naturelle très pittoresque entourée de paysages montagneux, dispose de nombreuses aires de repos. La ferme dispose d'un magasin où vous pouvez acheter des œufs et d'un marché d'art africain.

Si vous n'avez pas assez vu d'animaux, un troisième endroit certainement très curieux est le Sanctuaire des ânes, une sorte de réserve où il y a plus de 130 ânes qui peuvent rencontrer des visiteurs. Les ânes ont toujours été le principal moyen de transport des habitants d'Aruba, aujourd'hui à la retraite, mais les touristes peuvent parcourir (à pied ou en voiture) les mêmes chemins entourés de cactus qui étaient les parcours habituels des ânes, qui tiraient des charrettes ou transportaient des passagers. L'idée d'une réserve protégée dans laquelle les animaux pourraient se déplacer librement est en place depuis 1997. Après presque 20 ans à Santa Lucia, la réserve a déménagé dans un endroit plus grand à Bringamosa.

Les formations rocheuses de Casibari

Le paysage d'Aruba dans son intérieur est très varié : alternance de collines et de nature sauvage avec de grands rochers irréguliers. Les formations rocheuses de Casibari sont un exemple de ce dernier type. Les énormes rochers occupent une zone résidentielle près de la route principale de Santa Cruz. Ici, les randonneurs peuvent profiter d'une vue à couper le souffle depuis les marches et les sentiers qui longent les rochers. Deux formations rocheuses peuvent être escaladées : Ayo et Casibari. Les experts n'ont formulé aucune hypothèse ou théorie sur le comment et le pourquoi de la présence de ces énormes rochers sur l'île plate et sablonneuse d'Aruba.

Sur le parcours, vous trouverez également des grottes avec des gravures rocheuses datant de plusieurs milliers d'années. Les énormes rochers d'Ayo font impression et suscitent admiration. Ils vous font également comprendre pourquoi la région, selon diverses légendes, était considérée comme un site sacré et inviolable par les premiers habitants de l'île. Certains d'entre eux ont également la forme d'un serpent ou d'un dragon, et ont une teinte rougeâtre qui a tendance à brunir. La région offre également des lieux où vous pouvez vous reposer et il y a des endroits où vous pouvez faire une pause, avec une collation ou quelques plats typiques.

Le musée historique du Fort Zoutman

Une fois dans le Fort Zoutman, vous ne pourrez pas ne pas vous sentir suspendus dans le temps et ne pas vouloir lire tous les documents historiques ou voir les collections d’objets. D'autre part, le Musée archéologique est le premier endroit où vous avez la chance d'étudier l'histoire d'Aruba. Le fort doit son nom à l'amiral Johan Arnold Zoutman, qui a pris le dessus sur les Britanniques en mer du Nord. Le fort a été construit par des esclaves africains (amenés de Curaçao), tandis que les esclaves américano-indiens fournissaient les matériaux de construction. Après l'agrandissement et la reconstruction des bâtiments (1826) et l'ajout de trois prisons souterraines (1859), le Fort Zoutman a également servi de lieu de détention (prison) pour les esclaves.

En 1868, la tour Willem III a été ajoutée au complexe et a fait l'objet d'un important projet de restauration dans les années 1980. Le Fort Zoutman est le bâtiment historique le plus prestigieux d'Aruba, et est situé au centre d'Oranjestad. Chaque semaine, le festival culturel Bon Bini-Festival se tient au Fort, à la fois pour les touristes et les habitants. C'est une sorte de "bienvenue". Le musée historique reçoit des visites de touristes et de la population locale et a récemment lancé des programmes éducatifs pour l'enseignement primaire. La gestion de l'installation est entre les mains de la Fondation du musée d'Aruba depuis 1983. Il reçoit l'aide de diverses organisations gouvernementales et non gouvernementales telles que l'ONUCA et la Fondation Prins Bernhard.

Les mines d'or

Pas seulement des pirates, mais des aventuriers, des fouineurs et des chercheurs d'or. L'histoire d'Aruba est pleine de personnages à la recherche de trésors ou de prospérité sur l'île, à partir de 1400 et 1500. Et c'est pourquoi il y a aussi plusieurs mines d'or dans les environs. Le parc national d'Arikok est le cadre des vestiges des mines d'or historiques de Miralamar. Ce ne sont pas les deux seuls endroits qui rappellent un passé glorieux : sur la côte Nord se trouve la mine abandonnée de Bushiribana, qui transformait autrefois l'or des mines de collines voisines lors de la ruée vers l'or d'Aruba en 1800.

Le second site, la mine de Balashi, a été construit au bout du lagon espagnol. Les vestiges de cette fonderie sont encore visibles dans les environs pittoresques près de l'étroit canyon rocheux connu sous le nom de French Step. En 1824, de l'or a finalement été découvert à Aruba et, au final, l'industrie a produit près de 1,5 million de kilogrammes d'or.

Les piscines naturelles

Aruba est un lieu plein de surprises, et aussi de piscines naturelles. Dans le parc naturel d'Arikok se trouve la célèbre piscine naturelle de Conchi, qui ne peut être atteinte qu'en véhicule tout-terrain en raison du chemin de terre. Un lieu magique qui est au sommet des activités choisies par les touristes, pour la beauté du lieu, mais aussi pour le peu d'aventure nécessaire pour y arriver.

La piscine naturelle (aussi appelée Natural Pool) est une formation au sein de la mer, avec de belles eaux cristallines, est entourée de rochers contre lesquels les vagues se heurtent, créant un spectacle unique et impressionnant. Une fois arrivé, vous ressentirez une grande tranquillité et vous serez surpris par la beauté du paysage.

Snorkeling et plongée

Les fonds marins de la côte Ouest d'Aruba sont calmes et riches en poissons et en végétation marine, ce qui en fait un endroit idéal pour la plongée avec ou sans tuba. La région offre des plages abritées, une mer calme et des eaux vierges. C'est pourquoi tous les sites de plongée libre d'Aruba sont situés sur la partie ouest de l'île. La plupart des endroits idéaux sont concentrés sur la pointe Nord de l'île, à quelques kilomètres au nord de la zone principale des stations.

Boca Catalina, avec ses belles zones de récifs regorgeant de poissons colorés et de bonnes possibilités d'observation des tortues, est considérée comme la meilleure de cette partie de la côte, mais les plages de Malmok (un peu plus au Sud) et d'Arashi (un peu plus au Nord) offrent également de bonnes possibilités de plongée en apnée, ainsi qu'un sable fantastique et de nombreuses commodités. Dans la même région, Tres Trapi, où l'on trouve de nombreuses étoiles de mer sur les fonds sableux, est un endroit à ne pas manquer si vous aimez ces fascinants animaux marins.

La fabuleuse "tradition" sous-marine d'Aruba, deuxième dans l'Atlantique après les Bermudes pour le nombre d'épaves offertes, des avions aux navires marchands de la Seconde Guerre mondiale, offre la possibilité de grandes plongées. Il existe 42 sites de plongée, en particulier sur les côtés Ouest et Sud, qui sont plus protégés. Parmi les expériences les plus fascinantes, même la nuit, il y a celle qui concerne un navire marchand allemand de 122 mètres. Une autre ruine très intéressante est celle des Pedernales, excellente pour les plongeurs débutants. Ce serait génial de plonger dans un avion ? Eh bien, c'est possible. Le bimoteur Arashi Beechcraft se trouve en eau peu profonde et est également idéal pour les débutants avec beaucoup de poissons autour ou le Sonesta, cassé en trois parties et entouré de coraux et d'éponges.

Safari en jeep

Aruba a un caractère sauvage et pour ajouter un peu de poivre, les touristes qui décident de faire un safari en jeep à travers le parc national Arikok ne manquent pas, peut-être avec les conseils d'un chauffeur pour ne penser qu'à profiter de la vue ou à saisir les nuances du parcours. Vous pouvez atteindre des endroits inaccessibles mais vierges sur la côte Nord d'Aruba et voir de petites grandes merveilles comme ce qui reste du Pont Naturel. Certaines offres vous permettent de visiter la piscine naturelle, mais aussi plusieurs plages. D'autres circuits partent directement de la capitale et parmi les différentes attractions, on peut citer la mine de Bushiribana, le phare de Californie et aussi plusieurs grottes. Une façon de profiter de vos vacances même avec un peu d'adrénaline. Les visites peuvent également durer une journée entière et s'adressent également aux groupes.

La beauté d'Aruba

Les plages sont l'attraction principale et vous ne vous trompez pas. Des eaux cristallines, des plages de sable fin, une nature luxuriante. Mais ce n'est pas la seule chose à faire. Comme nous l'avons vu, la capitale de l'île, Oranjestad, est pleine de couleurs et d'architecture de l'époque coloniale et regorge de restaurants et de clubs où vous pourrez déguster les plats typiques. Il existe également des lieux où vous pouvez entrer en contact avec les habitants. L'un d'entre eux est le marché qui est organisé chaque semaine. C'est un lieu de partage et d'agrégation, où l'on vend non seulement des fruits et des légumes, mais aussi et surtout l'excellence artistique de l'île.

L'île est une explosion de citoyennetés, il y a plus de 90 nationalités et groupes ethniques. Parmi eux, en plus de nombreuses communautés européennes, il y a des personnes originaires des Indes orientales, des Philippins et des Chinois. Chaque culture et tradition est respectée et célébrée. C'est également le cas pour la nourriture. Le régime alimentaire des Arubains a été fortement influencé par l'Indonésie, une colonie néerlandaise. Ainsi, vous mangerez des rouleaux de printemps et des croquettes hollandaises, parmi les traditions culinaires les plus populaires du peuple.

Loin des plages et des villages pittoresques qui bordent l'île, l'intérieur vaut également la peine d'être découvert, surtout pour ceux qui aiment le trekking. Les buissons, les terrains sauvages et les formations rocheuses en font un endroit fascinant à explorer. Ajoutez à cela d'adorables ânes, des grottes mystérieuses et des aventures sous-marines et le menu des fêtes est servi.

Partez avec Costa Croisières