"Voir Naples et mourir" dit un ancien proverbe. C’est tellement vrai. Naples est en effet une ville profondément unique qui parle sa propre langue et vous éblouit de merveilles indescriptibles. Pour saisir l’essence de Naples, il faut déambuler dans ses ruelles, écouter ses habitants parler, au risque de ne pas tout comprendre. En effet, le napolitain n’est pas un dialecte mais une langue à part entière.

 

Naples accueille à bras ouverts les touristes avec ses maisons colorées, rues étroites, échoppes qui exposent des articles uniques le long de la rue et l’arôme de qui embaume l’air dès .

 

Pendant des siècles, Naples était la capitale du centre-est de . Pendant plusieurs , elle a été sans cesse attaquée par d’autres peuples, détruite, conquise et reconstruite. Elle a survécu à d’innombrables désastres éruptions volcaniques, tsunamis, tremblements de terre et épidémies de peste. Tout ceci a permis à Naples de développer une histoire singulière et un héritage artistique et architectural unique en Europe.



C’est un microcosme à découvrir et l’un des endroits les plus somptueux à visiter sur notre planète. Costa Croisières a sélectionné pour vous 15 choses à voir et à faire à Naples et dans ses enviros: 

 

  • La rue Spaccanapoli
  • La Place du Plébiscite et le Palais Royal
  • Le Théâtre San Carlo
  • Les Souterrains de Naples
  • Le Castel Nuovo (Maschio Angioino)
  • Le Castel dell’Ovo
  • La Cathédrale (Duomo) et le trésor de San Gennaro
  • Le Métro de Naples
  • Le Musée Archéologique de Naples
  • Le Castel Sant'Elmo et la Chartreuse San Martino
  • Déguster la vraie pizza napolitaine
  • Les Environs de Le Vésuve
  • Les Environs de Anacapri et Capri
  • Les Environs de Le Palais Royal de Caserte
  • Les Environs de Herculanum (Ercolano) et Pompéi

La rue Spaccanapoli

Également surnommée la Babel de Naples, Spaccanapoli est une rue parfaitement droite d’environ un kilomètre de long qui sépare le nord et le sud du quartier historique. Elle commence au niveau de la Place de San Domenico Maggiore et rejoint la Place de Gesù Nuovo. Au fil du temps, l’architecture de la ville a beaucoup évoluén peut donc affirmer sans se tromper que Spaccanapoli reflète l’histoire de la ville.

 

C’est l’une des rues les plus importantes de la capitale de la Campanie par son histoire, mais aussi parce qu’elle héberge édifices et obélisques les plus remarquables. Le long de Spaccanapoli vous découvrirez le Palais Maddaloni Carafa, l’Église de Santa Maria del Presidio, le Sanctuaire de Santa Maria dello Splendore et l’Église de Santa Maria ad Ogni Bene des Sept-Douleurs.

 

Qui plus est, Spaccanapoli est également parsemée de monuments historiques et artistiques très intéressants. Parmi ceux-ci, la célèbre statue du Nil qui date de l’époque gréco-romaineu les obélisques massifs de Naples, ceux de San Gennaro et de San Domenico. On y trouve également des lieux de culte mondialement connus comme l’Église de Crocelle ai Mannesi ou l’Église de San Gennaro all’Olmo.

 

À l’origine, Spaccanapoli vient du latin decumanus inferior. Avec les deux autres decumanus de Naples, le decumanus maximus et le decumanus superior, ils forment les artères principales conçues par les urbanistes de l’époque grecque. Il conviendrait plutôt d’utiliser le mot grec plateia que decumanus (qui provient de l’époque romaine). 

La Place du Plébiscite et le Palais Royal

La Place du Plébiscite (Piazza del Plebiscito) est située au cœur du centre historique de Naples, au bout de la Via Toledo. Ses 25 milles mètres de surface en font l’une des places les plus grandes d’Italie et elle accueille de nombreux événements et concerts, y compris celui du 1 mai. Le Palais Royal, qui trône au beau milieu, a été conçu par l’architecte Domenico Fontana à la fin de la Renaissance.

 

En 1600, suite à la construction de l’édifice pour héberger les souverains espagnols, la Place du Plébiscite prend de l’ampleur dans la vie napolitaine et devient le cœur de la ville et .

 

Aujourd’hui, il abrite la librairie nationale et un musée qui donne accès aux appartements royaux. 

Le Théâtre San Carlo

Le Théâtre San Carlo est l’un des théâtres, couverts et toujours en activité, les plus anciens en Europe. Sa construction est commissionnée en 1737 par le Roi Charles de Bourbon des Deux-Siciles pour montrer à tout un chacun que Naples est une capitale authentique en Europe. San Carlo est l’un des théâtres les plus célèbres et prestigieux de grands artistes comme Tommaso Traetta, Leonardo Leo, Leonardo Vinci et Farinelli (considéré comme le plus grand chanteur d’opéra de tous les temps) s’y sont également produits.

 

Il pouvait accueillir jusqu’à 3 285 spectateurs mais des règles de sécurité ont réduit la capacité à 1 386 places. Le Théâtre San Carlo possède cinq plateaux en forme de fer à cheval, un plateau royal, une galerie et une scène. Son aménagement a inspiré d’autres théâtres en Europe mais sa splendeur n’a jamais été égalée. Le grand écrivain Stendhal lui-même en fait

Les Souterrains de Naples

Est-il possible qu’une ville souterraine Lorsque vous traversez les rues de Naples, imaginez-vous des rues et des tunnels, bâtis à la fin de l’époque préhistoriqueCe sont les souterrains de Naples, dont la construction a débuté il y a environ 5 mille ans. Au siècle av. J.-C., les Grecs continuent à creuser pour construire l’illustre hypogée funéraire de Naples et prélever des blocs de tuf pour élever des murs et des temples. C’est cependant l’époque romaine que les souterrains de Naples se développent et commencent à prendre la forme qu’ils ont aujourd’hui.

 

Il est notoire que les Romaines étaient de grands bâtisseurs d’aqueducs, non seulement dans leur capitale mais ailleurs en Italie. Naples en fait partie. De nombreux canaux ont été creusés dans ses sous-sols pour alimenter la Piscina Mirabilis, un réservoir d’eau potable qui approvisionnait alors la ville.

 

Lors de la Seconde Guerre Mondiale, on utilisait ces tunnels pour s’abriter pendant les raids aériens sur Naples. C’est pourquoi on peut encore y trouver des meubles en très bonne condition, précieux témoins de cette période tragique de l’histoire. 

Le Castel Nuovo (Maschio Angioino)

Le Castel Nuovo (Nouveau Château), aussi connu sous le nom de Maschio Angioino, est l’une des icônes légendaires de Naples. C’est un château du Moyen Âge et de la Renaissance qui surplombe la Place ujourd’hui, il est le siège du musée civique, de l’Institut de l’Histoire de la Renaissance Italienne et de la Société Napolitaine de l’Histoire, mais autrefois la résidence de la famille royale.  

 

Érigé en 1231, il reste vide jusqu’en 1285, à la mort de Charles d’Anjou. Le premier souverain à y vivre est en fait Charles II le Boiteux qui a contribué à son agrandissement et son embellissement. Le Maschio Angioino a accueilli certaines des personnalités les plus influentes le peintre Giotto, l’écrivain Giovanni Boccaccio (Boccace), le poète Francesco Petrarca (Pétrarque) et les papes Boniface VIII et Célestin V. Ce dernier, en particulier, choisit le Maschio Angioino pour sa célèbre abdication, évoquée par Dante dans la Divine Comédie comme l'ombre de celui qui, par lâcheté, a fait le grand refus

Le Castel dell’Ovo

Le Castel dell’Ovo (Château de l’Œuf) est le plus ancien château de Naples. Il donne sur la rue Partenope, entre les quartiers Chiaia et San Ferdinando. Il est l’édifice le plus visible du golfe et le plus photographié par les touristes du monde entier. Il a été construit au siècle av. J.-C. sur le petit de Megaride puis a été reconstruit et rénové plusieurs fois. Son nom lui vient de sa forme, mais, selon la légende, le grand poète Virgil aurait caché un œuf dans un de ses passages souterrains. Un œuf aux pouvoirs considérables qui, s’il venait à se casser, pourrait déclencher la destruction du château et une série de catastrophes à Naples.

 

Les gens étaient convaincus de la véracité de cette légende au point que, au siècle, après l'effondrement de l’arche, la Reine Giovanna I (Jeanne de Naples) affirma avoir remplacé l’œuf pour éviter un mouvement de panique du peuple. "Bien sûr rien de cela n'était vrai

La Cathédrale (Duomo) et le Trésor de San Gennaro

Également la Cathédrale Métropolitaine de Santa Maria Assunta (Notre Dame de l'Assomption), le Duomo de Naples accueille la Basilique de Santa Restituta et la chapelle royale du Trésor de San Gennaro (Saint Janvier). C’est l’un des principaux sites historiques et artistiques de Naples. La basilique héberge le baptistère de San Giovanni in Fonte, le plus ancien en la chapelle royale abrite les reliques du saint patron de la ville (San Gennaro), de qui elle tient son nom.

 

Trois fois par an, vous pouvez assister à la célèbre cérémonie de liquéfaction du sang de San Gennaro. L’édification de cette éminente église commence au siècle sur les ordres du Roi Charles II de n fait alors appel à des architectes français pour sa réalisation. Elle sera néanmoins confiée plus tard à desaliens, tels que les frères Giovanni et Nicolas de Pise dit Le Pisan.

 

Près de la Cathédrale de Naples vous trouverez le musée du Trésor de San Gennaro. Ouvert au public depuis 2003, il expose de multiples objets précieux, y compris une mitre de 1713 sertie de diamants, émeraudes et rubis et de soixante-dix pierres d’argent, créée par les maîtres de l’école napolitaine.

 

Vous pouvez également visiter les trois sacristies de la chapelle du Trésor qui arbore des peintures réalisées par des peintres célèbres, tels que Luca Giordano, Massimo Stanzione (dit aussi Stanzioni), Giacomo Farelli et Aniello Falcone. 

Le Métro de Naples

Le moyen le plus rapide et efficace de se déplacer à Naples est le métro. Il existe deux lignes dans la ville, la 1 et la 6, connectées par trois funiculaires au réseau ferroviaire de Circumvesuviana et à la ligne qui relie Naples, Giugliano et Aversa. Lors de la construction du métro, des vestiges archéologiques ont été révélés et sont maintenant exposés à la Station Neapolis, un musée construit dans la station de métro . 

Le Musée Archéologique de Naples

Le Musée Archéologique de Naples est l’un des musées les plus importants et les plus riches Europe abrite les œuvres les plus remarquables de l’héritage artistique italien.

 

Il est considéré comme étant le musée archéologique sur l’histoire romaine le plus illustre au monde. Il s’étend sur une surface de 12 650 km2 et comprend trois sections Farnèse, Pompéi et Égypte. La première accueille les découvertes archéologiques rassemblées par Alexandre Farnèse (le futur Pape Paul II) au siècle. La seconde expose la collection de vestiges découverts lors des fouilles de Pompéi et la troisième regroupe des artéfacts égyptiens. On considère que cette dernière la deuxième collection d’artéfacts égyptiens la plus importante après celle du Musée du Caire à Turin. 

Le Castel Sant'Elmo et la Chartreuse San Martino

Le Castel Sant’Elmo est un château médiéval situé au sommet de la colline Vomero, l’un des quartiers les plus huppés de Naples. La particularité de ce château est qu’il a été en partie construit à même la  sa position stratégique il a toujours été une source d’inspiration. Aujourd’hui, il accueille des événements et des expositions temporaires, ainsi qu'un musée permanent, le Novecento Napoletano.

 

À travers son histoire, beaucoup ont essayé de le conquérironstruit en 1329, il est assiégé par Louis de Hongrie en 1348. En 1587, il est détruit par la foudre et en 1647, pendant la révolte de Masaniello, il sert de refuge au vice-roi, le duc d’Arcos. Le Castel Sant’Elmo a été attaqué et assiégé maintes et maintes fois. Mais grâce à sa position stratégique, la royauté a bombardé les assiégeants, forcés à capituler. C’est ensuite devenu une prison où des sympathisants jacobins ont été enfermés pendant la révolution française. 

 

La Chartreuse de San Martino est également située sur la colline Vomero, près du Castel Sant’Elmo. Après l’unification de l’Italie, elle fut proclamée monument national et abrite le célèbre Musée de San Martino, qui présente l’histoire de Naples de l’époque des Bourbons à la période post-unification. C’est une construction massive et impressionnante qui abrite une centaine de , deux églises (dont l’une est réservée aux femmes), quatre chapelles, trois cloîtres et des jardins suspendus.

 

Au-dessous de la Chartreuse de San Martino, on peut apercevoir les souterrains gothiques creusés à même la colline, une des œuvres d’art les plus exceptionnelles par son architecture et son ingénierie. À l’intérieur, quelques 150 œuvres couvrant la période du au siècles constituent l’un des trésors les plus inestimables de l’héritage artistique napolitain.  

Déguster la vraie pizza napolitaine

Visiter Naples sans déguster une pizza, c’est comme jouer au foot sans ballon. C’est une spécialité authentique de la capitale campanienne, pour ses ingrédients variés et sa pâte épaisse (et ses bords garnis pour les gourmands), un emblème de la ville de Naples. Bien que certains puissent ne pas être d’accord, il est difficile de trouver une pizza qui ne mérite pas ce nom à Naples.

 

Si vous souhaitez néanmoins en être sûr, essayez la pizzeria Gino Sorbillo, située via dei Tribunali et sur le front de mer via Partenope. Ou l’Antica Pizzeria Da Michele entre Corso Garibaldi et le début de via Forcella: c’est que la reine Margherita (Marguerite de Savoie) goûta une pizza pour la première fois, donnant son nom à cette pizza mondialement connue. Vous aurez le choix entre deux pizzas la margherita et la marinara. On peut aussi trouver les pizzas I Decumani et Di Matteo dans la via dei Tribunali. Cette adresse est également renommée pour sa célèbre pizza en portefeuilleà vous reconnaîtrez l’enseigne à la longue queue devant, mais, rassurez-vous, celle-ci est généralement très rapide. 

Le Vésuve (20 km environ de Naples)

C’est l’un des rares volcans actifs en Europe et il est en expansion. our cette raisonil est l’un des plus dangereuxn , le Vésuve pourrait entrer en éruption à n’importe quel moment et il est donc contrôlé en permanence. La dernière éruption date de 1944 et, si l’on en croit son cycle naturel, la suivante se fait attendre. Le Parc National du Vésuve a été fondé le 5 juin 1995 pour préserver les espèces animales et végétales qui peuplent cette zone.

 

Chaque année, des milliers de touristes s’y rendent pour randonner ou visiter le Grand Cône du Vésuve, une expérience inoubliable à faire au moins une fois dans sa vie. amoureux de la marche ont le choix entre onze sentiers d’un total de 54 kilomètres. Les pourront choisir de fouler le cratère d’un volcan en activité.

Les environs de Naples : Anacapri et Capri

L'île de Capri est l’un des sites les plus splendides à visiter en Campanie. De nombreux films y ont été tournés, comme Le méprisdu grand réalisateur Jean-Luc Godard, ainsi que en couleurset Il Secondo Tragico FantozziL’île, entourée de flots bleus, est une destination choisie par des milliers de touristes tous les ans. Elle est divisée par le Mont Solaro qui délimite d’un côté la municipalité de Capri et de l’autre Anacapri.

 

La particularité d’Anacapri est sa nature sauvageelle est également une destination bon marché. Capri, quant à elle, a toujours été plus luxueuse. Dans tous les cas, les deux possèdent des trésors à ne pas manquer. À Capri, il est impossible de passer à côté des célèbres plages de Marina Piccola et Marina Grande, et des trois Faraglioni, ces rochers qui émergent des profondeurs de la mer. Cités par Homère dans l’Odyssée, ce sont les trois blocs lancés dans l’eau par haque rocher a un nom distinct, le Faraglione di Terra(ou Stella, rattaché à la terre), le Faraglione di Mezzo(milieu) et le Faraglione di Fuori(l’extérieur ou Scopolo), qui héberge un lézard bleu, une espèce endémique au rocher.

 

Vous pouvez également découvrir les Jardins d’Auguste, un jardin botanique original qui contient plusieurs spécimens de la flore de l’îlela Villa Jovis, la demeure de l’empereur romain Tibère et le Saut de Tibère, un promontoire surplombant la mer, d’où, dit-on, l’empereur envoyait vers la mort les condamnés.

 

Le centre historique d'Anacapri, avec ses ruelles caractéristiques de l’île, est quant à lui . Le Mont Solaro, la Villa San Michele, Parc Philosophique et la splendide Grotte Bleue, une formation karstique composée de plusieurs cavités dont seule une peut être visitée, sont autant de merveilles à découvrir. 

Le Palais Royal de Caserte (30 km environ de Naples)

Il est impossible de n’avoir jamais entendu parler de la résidence royale la plus grande au monde, qui a hébergé la dynastie des Bourbons et est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité depuis 1997. Elle a été commissionnée par le Roi de Naples, Charles II d’Anjou, pour défier les et le Château de Versailles. onçue par l’architecte Luigi Vanvitelli achevée par son fils Carlo. C’est l’un des monuments les plus illustres au monde, souvent appelé La dernière plus grande réussite du baroque italienUn large parc de trois kilomètres, regorgeant de fontaines et de jardins soignés dans les moindres détails, s’étend devant le Palais Royal de Caserte.

Herculanum (Ercolano) et Pompéi (11 et 25 km environ de Naples)

Herculanum et Pompéi sont les deux cités détruites par l’éruption du Vésuve en 79 ap. J.-C. et elles sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Chaque année, des milliers de visiteurs viennent contempler deux villes dont la vie a été stoppée net par l’éruption il y a deux mille ans. Pompéi est le site le plus visité au monde depuis des années. La Maison du Chirurgien, du Faune, des Chastes Amants et la Villa des Mystères sont autant d’endroits à couper le souffle qui témoignent de l’époque. Pompéi a été le sujet de divers films et documentaires, et aujourd’hui encore, des mystères entourent la vie pompéienne de cette période de l’histoire. C’est un lieu qui fait toujours l’objet d’études et de recherches et qui passionne encore touristes, historiens et archéologues.

 

Herculanum, quant à elle, a été enfouie plus profondément que Pompéielon la légende, elle a été fondée par Hercule et ses constructions sont restées quasiment intactes malgré la violence de l’éruption du Vésuve en 79 ap. J.-C.. On peut y admirer la Maison des Cerfs, la Maison du Bicentenaire, les thermes et le Collège des Augustales. Des fresques, sculptures et peintures ont été préservées et témoignent de la vie quotidienne à Herculanum, encore détentrice de nombreux secrets. Malgré les deux mille ans écoulés depuis l’éruption du Vésuve et l’enfouissement des deux villes, des fouilles archéologiques continuent de mettre au jour des découvertes.

 

Les corps de 5 jeunes personnes, essayant de fuir la coulée de lave qui recouvrait la ville, sont parmi les tristes découvertes récemment effectuées. À leur côté, enfouis dans la terre, des outils, peut-être utilisés pour échapper à l’océan de cendre et lapilli qui les submergeaient. Qui sait ce que ces terres, chargées de drame, dévoileront aux générations à venir. 

Voyagez à Naples avec Costa Croisières

 

 

Foisonnante d’histoire et d’art, Naples vous surprendra avec ses couleurs et ses profitez des excursions de Costa Croisières pour visiter certains des plus beaux sites de la ville, tels que la Place du Plébiscite et le Castel dell’Ovo. 

 

 

Recherchez votre prochaine croisière