Recife est stutout connue pour son Carnaval et ses plages environnantes, dont la très célèbre Porto de Galinhas, avec ses superbes piscines naturelles. Mais cette ville du nord-est du Brésil a beaucoup plus à offrir à ses visiteurs. Capitale de l’État de Pernambuco et surplombant l’océan Atlantique, elle se compose de plusieurs îles reliées les unes aux autres par des ponts. L’une de ces îles abrite la vieille ville, dans le quartier de Recife Antigo, protégé par une falaise de deux kilomètres de long qui a été transformée en une œuvre d’art par le sculpteur brésilien Francisco Brennand.

Vous pourrez flâner dans le centre de Recife, sur la Praça da República et admirer les grands palais où son histoire s’écrit depuis le XIXème siècle, ou encore voir le Palais du Gouverneurle Teatro de Santa Isabel et le Palais de Justice. Vous pourrez aussi vous rendre sur l’île Antônio Vaz et faire un peu de shopping dans la Maison de la Culture, un brillant exemple de récupération architecturale. Si vous préférez, vous pourrez vous éloigner du centre pour visiter l’incroyable atelier de Francisco Brennand et le musée de son cousin Ricardo, situé dans un majestueux château. Et si vous souhaitez découvrir les environs, rien de mieux qu’une étape dans la ville toute proche d’Olinda, pour plonger dans le Brésil colonial. Ici, le climat tropical est chaud toute année.

En arrivant à Recife avec Costa Croisières, vous serez accueilli par la ligne d’horizon des ses grands immeubles qui serpentent le long des rives de l’océan. Votre première image de la ville sera celle aperçue depuis la mer, unique et passionnante. Et ce n’est que le début !

Si vous voulez découvrir quelles sont les plus belles choses à voir à Recife et dans ses environs, voici notre sélection.

Vieille ville de Recife

Si Recife est appelée la « Venise du Brésil », c’est bien sûr parce que son centre se trouve sur une île : Recife Antigo, le quartier historique de la ville, qui est en effet relié au continent par quatre ponts. Il n’y avait autrefois qu’un seul port qui desservait la ville coloniale voisine d’Olinda, à laquelle Recife a ensuite volé le titre de capitale de l’État de Pernambuco. Recife Antigo est désormais le quartier qui raconte le mieux l’histoire de la ville, à commencer par sa « carte de visite », c’est-à-dire la Praça do Marco Zero, la place qui surplombe l’océan Atlantique et qui se trouve sur les fondations de l’ancien village Ribeira de Mar dos Arrecifes dos Navios, devenu plus tard la ville de Recife. En 2000, la zone a été revitalisée avec des projets de rénovation importants et de nouveaux travaux qui commémorent sa fondation. L’un d’eux est le disque en métal situé au centre de la place. On raconte que si vous mettez votre main ouverte sur cette plaque, vos quatre doigts (à l’exclusion du pouce) pointeront dans la direction des quatre grandes avenues.

 

En face de Recife Antigo, vous verrez une autre œuvre incroyable, qui fut réalisée à l’occasion des 500 ans de la découverte du Brésil : le Parque das Esculturas Francisco Brennand, conçu par un célèbre artiste local. Ce parc s’étend sur deux kilomètres, le long de la barrière rocheuse qui protège Recife Antigo des courants marins. Cette très longue bande, sur laquelle vous pouvez marcher (vous y arriverez en bateau), vous permettra d’admirer 90 sculptures réalisées par l’artiste, dont une colonne de cristal de 32 mètres de haut. Les amateurs d’art pourront également se rendre sur la Praça do Marco Zero et profiter de sa galerie en plein air, avec ses peintures murales colorées : l’Espaço R.U.A., où vous pourrez prendre des photos amusantes avec ces œuvres en toile de fond.

 

La vieille ville de Recife, que vous pourrez également visiter avec une excursion Costa Croisières, comprend de nombreux édifices élégants du XIXème siècle et un bâtiment particulièrement important : la Synagogue Kahal Zur Israel, construite en 1636 lors de la domination néerlandaise du nord-est du Brésil. Il s’agit de la première synagogue construite sur le sol américain, et bien qu’elle n’ait été utilisée en tant que telle que jusqu’en 1654, année de l’expulsion des Néerlandais de la ville, elle reste encore aujourd’hui un centre culturel juif hautement symbolique.

Praça da República

Certaines caractéristiques font de la Praça da República un lieu particulièrement original. La première est certainement son emplacement. La place est en effet située dans le quartier Saint Antonio, sur l’île Antônio Vaz, à l’extrémité supérieure, où les deux rivières Capibaribe et Beberibe se rencontrent. Elle est donc pratiquement entourée d’eau sur trois côtés et est également bordée d’arbres, qui lui confèrent un aspect calme et des zones d’ombre agréables où s’abriter du soleil chaud brésilien. Non loin de la place, vous pourrez voir deux ponts, le pont Buarque de Macedo et Rua Princesa Isabel, qui la relient aux quartiers de Recife Antigo sur l’île voisine et Santo Amaro et Boa Vist sur le continent.

 

En arrivant avec votre excursion Costa Croisières, vous remarquerez une autre particularité de la place : en son centre, il y a une grande fontaine entourée d’un jardin, qui donne sur certains des bâtiments historiques les plus importants de Recife et qui semblent se regarder les uns les autres de chaque côté de la pelouse. Il s’agit du Palácio do Campo das Princesas et siège du gouvernement, du Teatro de Santa Isabel, du Palais de justice et du Liceu de Artes e Ofícios de Pernambuco: ce dernier était à l’origine une école fondée par les Jésuites en 1880, mais après diverses vicissitudes, il a été transformé en école publique il y a quelques années.

 

La Praça da República de Recife a changé de nom cinq fois au cours de son histoire, avant de prendre son nom actuel, officialisé en 1889 avec la proclamation de la République brésilienne.

Palais du Gouverneur

L’un des bâtiments les plus caractéristiques de Praça da República, et qui attirera votre attention lorsque vous visiterez le centre de Recife avec votre excursion Costa, est le Palais du Gouverneur, dont le nom officiel est Palácio do Campo das Princesas. Il est situé dans la dernière partie Nord de l’île Antônio Vaz et donne sur les jardins de la place. Il est aussi entouré d’un parc vert orienté en direction de la rivière. Cet immense bâtiment, avec sa façade soignée et claire, présente un style éclectique et néoclassique C’est le siège du Gouvernement de l’État de Pernambuco et a été construit en 1841, par le gouverneur de l’époque : Francisco do Rego Barros.

 

Son nom d’origine provient d’une simple anecdote. En 1859, il fut décidé de le rénover pour honorer l’arrivée d’un invité important : l’empereur du Brésil, Pierre II. L’empereur était accompagné de son épouse, l’impératrice Thérèse-Christine de Bourbon-Siciles, et de leurs deux filles, les princesses Isabelle et Léopoldine, qui ont joué dans le parc autour du palais et dans le jardin de Praça da República, lors de leur visite. Le palais a ensuite été nommé Palácio do Campo das Princesas en leur honneur.

 

En face du palais, une petite surprise attend les amateurs de littérature. Niché entre les arbres, vous pourrez facilement remarquer un Baobab, qui aurait été une source d’inspiration pour Antoine de Saint-Exupéry, qui est venu à Recife avant d’écrire son célèbre « Le Petit Prince ».

Teatro de Santa Isabel

Lors de votre excursion Costa Croisières, au cœur de Recife, parmi les édifices entourés de la verdoyante Praça da República, vous ne pourrez pas manquer de remarquer le Teatro de Santa Isabel. Ce bâtiment, à la couleur rose pastel et au style néoclassique, se trouve en face du jardin de la place et derrière le Rio Capibaribe.

 

Le Teatro de Santa Isabel est dédié à la princesse Isabelle, l’une des deux filles de l’empereur du Brésil Pierre II à qui le Palácio do Campo das Princesas, qui se trouve sur sa gauche, est également dédié. Il s’agit de l’un des 14 théâtres monumentaux du Brésil, et a été construit en 1839, selon la volonté du Président de la province de Pernambuco de l’époque : Francisco do Rego Barros. À cette époque au Brésil, il n’y avait pas d’artistes capables de concevoir une œuvre de ce type, car le pays vivait une pénurie absolue d’architectes et d’ingénieurs. Rego Barros a donc fait venir des professionnels européens et a confié le travail à l’ingénieur Français Louis Léger Vauthier. Le Teatro de Santa Isabel a donc une particularité : c’est le premier théâtre du Brésil a avoir été conçu par un ingénieur civil. Il se trouve sur les ancienes fondations du Campo do Erário, une ancienne étendue de sable destinée à devenir la future Praça da República. L’édifice a été inauguré en 1850, mais fut détruit par un incendie en 1869. Pour le reconstruire, les autorités ont de nouveau fait appel à Louis Léger Vauthier, qui, de retour à Paris, demanda à un ingénieur local de prendre la direction des travaux.

Palais de justice

L’autre perle de la Praça da República de Recife est le Palais de justice et siège de la Magistrature de l’État de Pernambuco. Et en plus de son importance civique, ce palais se distingue pour sa forme imposante. Levez les yeux lors de votre excursion Costa sur ce coin de l’île Antonio Vaz, car son dôme, qui s’élève à 45 mètres de hauteur, est le plus élevé de tout le Brésil. Le Palais de justice de Recife s’étend sur une superficie de plus de 2500 mètres carrés, répartis sur cinq étages, et presente une façade éclectique, où vous pourrez voir des sculptures allégoriques et des bustes de juristes brésiliens importants.

 

Le bâtiment se trouve sur l’ancien emplacement du Palais de Fribourg (1640), qui abritait la colonie néerlandaise de Recife. Après une série de vicissitudes liées à l’affirmation de l’indépendance de Pernambuco, ce palais a été démoli à la fin du XVIIIème siècle sur ordre du gouverneur provincial de l’époque. Il a ensuite été décidé d’y construire le palais de justice local, qui avait changé plusieurs fois d’emplacements au fil des ans. L’actuel Palais de justice a été érigé en 1924, en l’espace de six ans, sur le projet de l’architecte italien Giacomo Palumbo, qui s’était formé à Paris. Il faisait partie d’un moment d’engouement pour les styles architecturaux européens, qui a redessiné certaines silhouettes de la ville au début du XXème sicèle, comme l’incontournable Praça da República.

Maison de la Culture

L’édifice de la Maison de la Culture (Casa da Cultura, dans la langue locale) situé sur l’île d’Antônio Vaz vous semble un peu austère ? C’est normal, jusqu’en 1973 cette zone était le siège de la maison de détention locale, construite au milieu du XIXème siècle, par l’ingénieur José Mamede Alves Ferreira. Aujourd’hui, la Maison de la Culture a une fonction complètement differente. Elle a ouvert en 1976, en tant que centre culturel et artistique de la ville, par l’artiste local Francisco Brennard et l’architecte Lina Bo Bardi, qui a supervisé le projet de sa restauration.

 

Si vous la visitez avec votre excursion Costa, vous aurez l’occasion de voir non seulement ses extérieurs, mais surtout ses intérieurs au style dynamique. Le bâtiment s’étend sur une superficie totale de 8 400 mètres carrés, répartis sur trois étages. Sa forme est celle d’une croix, avec un atrium central couvert d’un dôme. Le patio extérieur est devenu une aire de restauration, où vous pourez déguster les spécialités de cette région du Brésil et assister à des spectacles folkloriques qui y sont souvent organisés.

 

La Maison de la Culture de Recife n’accueille pas que des événements et des expositions de type culturel. Elle attire de nombreux touristes également pour son gigantesque marché typique et coloré. En vous promenant à l’intérieur, vous trouverez plus de 150 stands d’artisans locaux, des librairies, des petites boutiques pour faire du shopping et ramener des souvenirs de Recife. Une petite curiosité : si vous voulez voir à quoi ressemblait autrefois le bâtiment, cherchez la cellule qui n’a pas été touchée par la rénovation.

Atelier de Francisco Brennand et Institut Ricardo Brennard

Francisco Brennand est un sculpteur originaire de Recife, qui a modélisé des œuvres fondamentales pour la ville et l’art brésilien en général avec la céramique, comme le Parque das Esculturas qui s’étend sur deux kilomètres le long de la falaise, en face du centre historique de la ville. Une étape auprès de l’Oficina Brennand est vivement recommandée aux visiteurs qui arrivent à Recife. Brennand a en effet rénové une ancienne usine de briques pour créer un espace thématique incroyable, où il a recueilli plus de 2000 œuvres en céramique. La structure de l’atelier est riche en symboles et en références mystiques, mythologiques et mystérieuses. Marcher à l’intérieur est comme se perdre dans une sorte de ville sacrée, peuplée d’animaux fantastiques et de présences insollites.

 

L’atelier se trouve juste à l’extérieur du centre de Recife, en plein milieu de la nature. Vous pourrez le visiter avec une excursion Costa Croisières, qui vous emmènera aussi dans un autre endroit surréaliste situé non loin de là : l’Institut Ricardo Brennard, le cousin de l’artiste Francisco. L’originalité est certainement un don de famille et l’entrepreneur et collectionneur Ricardo a décidé de construire un château (le complexe Castelo de San Joo) avec un pont-levis, niché dans un gigantesque parc de 18 000 hectares, où il a recueilli une riche collection de trouvailles médiévales. Vous pourrez y voir l’une des plus grandes collections d’armures du monde, une bibliothèque de 62 000 volumes, une galerie d’art avec des œuvres européennes et non-européennes et de nombreux artefacts de la période de domination néerlandaise de la région.

Igreja de Madre de Deus

Parmi les rues de Recife Antigo, vous rencontrez aussi la magnifique Igreja de Madre de Deus, construite entre 1680 et 1709 grâce au marchand Antônio Fernandes de Matos. L’église tourne le dos à la rivière, tandis que sa façade en pierre blanche, avec des inserts bruns et deux tours latérales, s’inscrit dans le paysage urbain des rues étroites de la vieille ville. C’est un parfait exemple du style Rococo, qui se remarque encore mieux à l’intérieur, richement décoré de structures en bois et recouvertes d’or.

Basilique baroque de Nossa Senhora do Carmo

La Baslique et le couvent de Nossa Senhora do Carmo sont un complexe architectural situé dans le quartier de Santo Antônio de Recife, sur l’île Antônio Vaz. Il appartient à l’ordre des Carmélites, qui a reçu l’ancien Palazzo Boa Vista en 1654, à la suite de l’expulsion des Hollandais. L’ordre y a introduit un hospice et une chapelle, puis a construit un couvent. L’église actuelle a été achevée en 1767, et en 1922 elle a obtenu le titre de Basilique. Nossa Senhora do Carmo est la sainte patronne de Recife.

 

Elle se compose d’une impressionnante façade baroque blanche, avec des inserts bruns, d’une tour de 50 mètres de hauteur (la deuxième tour est inachevée) et d’un dôme très élaboré. Les intérieurs contiennent de précieuses œuvres en bois recouvertes d’or et l’autel principal et les niches latérales sont également richement décorées. La Basilique dispose aussi d’un patio intérieur.

Olinda

Recife n’a pas toujours été la capitale de l’État de Pernambuco : la première fut en effet Olinda. La légende raconte que son nom provient de l’exclamation « Oh, Linda ! » qui signifie « Oh, comme est belle ! ». Il semble que ce soit justement son fondateur, l’explorateur portugais Duarte Cohelo Pereira qui a exprimé ce sentiment en 1535, quand il est arrivé pour la première fois sur les terres qui allaient abriter la future Olinda. La ville a perdu de son pouvoir au fil des siècles, mais pas sa beauté qui est aujourd’hui inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Si vous voulez comprendre pourquoi, il suffit de vous promener dans son centre, et si vous le souhaitez, avec une excursion Costa Croisières. Olinda est l’une des villes d’Amérique du Sud qui a le mieux conservé son visage colonial. Le centre est une succession d’églises baroques (dont Igreja Alto da Sé, parmi les plus anciennes de l’État et située sur un belvédère du même nom, d’où vous pourrez regarder l’océan) et de maisons colorées donnant sur les rues pavées qui forment un magnifique arc-en-ciel. Située non loin du centre de Recife, Olinda est une étape à ne pas manquer pour ceux qui arrivent à Pernambuco.

Partez explorer Recife avec  Costa Croisières

Au Brésil, il n’y a pas que São Paulo, Salvador de Bahia ou Rio de Janeiro : il y a aussi des villes comme Recife, vivantes et splendides, qui ont conservé le charme des destinations les plus originales et qui savent offrir tous les mélanges de plaisir, d’histoire, de culture et de soleil qui caractérisent ce merveilleux pays. En partant avec Costa Croisières , vous vivrez l’émotion de la découvrir depuis l’océan, comme les premiers grands explorateurs qui ont débarqué sur ses rivages.

Partez avec Costa Croisières