Un pays sûr et en pleinecroissance, culturellement vivant et magnifique: bienvenue en Uruguay. Un pays évocateur où vous aurez l’occasion de vous immerger dans des scènes de la vie quotidienne, parmi lestroupeaux de gauchos sur des chemins de terre perdus au milieu de nulle part ou grâce à des balades sur les promenades de front mer parmi les habitants qui sirotent le maté. Si vous visitez la capitale de l’Uruguay, vous ne pourrez pas manquer d’essayer l’infusion d’herbes du maté, qui, plus d’être une habitude, est presque une institution. Pour un voyage riche en charme, la ville cosmopolite de Montevideo, la pittoresque Colonia del Sacramento et la ville festive de Punta del Este sont d’excellentes destinations.  Si vous voulez en découvrir plus et dépasser les frontières, ne manquez pas de visiter un village qui semble suspendu au temps : Cabo Polonio. Découvrez avec nous les trésors de cette terre.
  • Montevideo
  • Punta del Este
  • Casapueblo
  • Colonia del Sacramento
  • Piriapolis
  • Cabo Polonio
  • Punta del Diablo
  • La Paloma et La Pedrera
  • Forteresse de Santa Teresa

Montevideo

Une ville pétillante et creative, avec une vie culturelle riche et aux multiples visages qui s’étend sur 20 kilomètres. Montevideo est variée, de son port industriel au quartier exclusif de Carrasco le long de la plage. Dans le quartier des affaires du centre-ville, les styles se mélangent, les bâtiments historiques flanquent les édifices caractérisés par leur élégance et leur design. Au sud-est, la ville change encore d’identité avec des centres commerciaux qui alternent avec des stations balnéaires, telles que Punta Carretas et Pocitos
Son âme est sans cesse en évolution, sa créativité vit dans les théâtres en musique ou dans ses bars où l’on danse le tango. Dans la Ciudad Vieja , vous trouverez les édifices emblématiques et les quartiers historiques. L’une des premières attractions est la Puerta de la Ciudadela. Montevideo a été fondée sur cette ancienne forteresse coloniale. Respirez l’essence de la Plaza Independencia et des palais historiques de la capitale, à commencer par le Palais de justice ou le Palais Estevez. Admirez le Iglesia Matriz, un bâtiment qui a été construit en 1799. Sans oublier le Palais de Taranco, autrefois résidence de la famille du même nom, avec son style unique et son décor original qui surprend. Il abrite aujourd’hui le Musée des Arts Décoratifs.
La visite se poursuit avec le Théâtre Solis, l’un des les théâtres modernes les plus connus au monde. C’est l’un des principaux centres culturels du territoire. Sa force réside dans sa qualité acoustique, et son histoire commence en 1856. Il a subi plusieurs rénovations et restructuration au fil des ans. Pour découvrir les traditions locales et plonger dans l’atmosphère de la capitale, rendez-vous au Mercado del Puerto, un lieu pétillant et coloré, qui abite des restaurants et des étals de marché. Le week-end, il sert de lieu de rencontre pour les plus jeunes, mais aussi de point de référence pour les artistes et les artisans.
À Montevideo, la culture se retrouve aussi dans les musées, comme dans celui du Gaucho. Le lien étroit entre les gauchos, le bétail et la terre est l’essence de ses collections et de ses secteurs d’exposition. Le Palacio Heber abrite une belle collection d’objets historiques, dont des outils pour préparer le maté ou des harnais des chevaux, en passant par des objets en argent. L’autre musée également célèbre qui mérite une visite est celui de Torres Garcia, où vous pourrez admirer des œuvres cubistes et contemporaines. Son style particulier, influencé d’un mélange d’histoire et de modernisme, reflète l’influence de Picasso que l’on retrouve aussi dans plusieurs des peintures exposées. Le bâtiment abrite également une bibliothèque et un théâtre.
Ne manquez pas non plus une visite inoubliable du quartier de Cerrito de la Victoria, une petite forteresse située au Nord de la capitale, qui offre une vue magnifique depuis la colline. Entrez ensuite dans le Sanctuaire national, une église symbole de l’Uruguay. Parmi les autres quartiers à visiter, ne manquez pas celui d’El Prado, un barrio résidentiel situé à l’extérieur de la partie centrale de la ville. Il s’agit de l’un des quartiers les plus calmes de Montevideo, défini comme le « poumon vert de la ville» », avec son Parque Prado, le plus grand des 6 parcs publics de Montevideo. 
Dans la liste des choses à voir, impossible de ne pas inclure la Fortaleza del Cerro, qui surplombe Montevideo et se trouve à 134 mètres de hauteur, perchée sur une colline. Cette forteresse, construite par les Espagnols, a rapidement perdu sa fonction militaire et défensive, devenant un témoin historique important. Ceux qui aiment marcher et profiter de la nature ne pourront pas manquer la Rambla, une pittoresque passerelle qui longe la baie de la capitale. De là, vous pourrez faire un peu de tout : vous diriger vers les plages, flâner ou faire un peu de sport. Ou tout simplement vous retrouver et vous perdre volontiers dans l’un des clubs ou des magasins qui bordent cette Promenade longue de 22 kilomètres.

Punta del Este

Climat doux, plages fantastiques, eaux cristallines et aussi un peu de movida appréciée des VIP qui fréquentent cette région depuis quelques années. Certains l’appellent la « Saint Tropez d’Amérique du Sud ». Punta del Este est une station balnéaire populaire dans toute l’Amérique du Sud pour sa beauté naturelle et son promontoire qui s’étend vers l’océan. Elle dispose de deux plages aux style radicalement opposé : la Playa Mansa (« calme ») et la Playa Brava (« agitée »). 
La Mansa est une plage calme à l’abri des courants, idéale pour les familles, pour se détendre et profiter d’une journée au soleil. La Brava est quant à elle parfaite pour y faire du surf, compte tenu de la hauteur de ses vagues. Elle est surtout fréquentée par les jeunes sportifs qui y viennent de toute l’Amérique du Sud. Parmi les particularités de cette plage, vous remarquerez la présence d’une sculpture représentant une main.  
L’Avenida Gorlero est la rue principale et un boulevard très fréquenté à toutes les heures du jour et de la nuit, avec ses  magasins, ses bars et restaurants colorés et animés.  Si vous aimez l’artisanat local, rendez-vous sur la place Artigas. Punta del Este est aussi un espace culturel, avec le Musée Ralli qui accueille une incroyable collection d’Art latino-américain moderne et contemporain, et d’autres pièces européennes modernistes et postmodernes. 
Il est situé dans le quartier de Beverly Hills, un ensemble de maisons opulentes avec d’immenses jardins et des piscines, le tout construit au nom du luxe et du design, dans la fureur du rêve américain. Autour de Punta del Este, vous trouverez d’autres petits villages à visiter, comme celui dePortezuelo ou de Solanas.  Vous serez sans aucun doute séduit par la beauté de l’Isla de Loboset son atmosphère magique, avec sa dizaine de lions de mer et son élégant phare, qui est l’un des plus hauts au monde. 

Casapueblo

Inspiration, magie, créativité : voilà ce que renferme le village de Casapueblo, à Punta Ballena, une merveilleuse péninsule située à 13 km de Punta del Este. La ville est le résultat de la création visionnaire de Carlos Vilari, le grand artiste uruguayen qui a consacré sa vie à créer cette « sculpture vivante », faite de maisons blanches, telles de petits nids blancs: une véritable œuvre d’art creusée dans la pierre et perchée sur la falaise. 
Cet ensemble irrégulier se développe sur 13 étages et s’inspire du blanc des îles grecques et surtout des nids de l’oiseau fournier, qui présentent une sorte de petite ouverture sur le côté et ressemblent à de petits fours.
Vilaró, qui a beaucoup voyagé et qui aime s’inspirer des mélanges et des couleurs de Buenos Aires à Barcelone, a décidé de créer un espace unique, capable de se fondre dans le paysage de cette région de la côte Est uruguayenne. Le centre de cet ensemble est La Pionera, une petite maison en étain. Au fil des ans, elle s’est transformée en un atelier-maison, plein d’ingéniosité et d’audace architecturale.
La transformation s’est poursuivie et les bâtiments surplombant la mer sont devenus des lieux d’agrégation et des centres de partage culturel, qui proposent des expositions, des présentations et des événements divers. Vous trouverez également un hôtel et un restaurant. La région est aussi célèbre pour ses hommages au soleil: sur la baie de Portezuelo ils sont en effet devenus un rite, presque une coutume, qui fascine les touristes, qui se prêtent volontiers au jeu de saluer l’horizon pendant le coucher du soleil.

Colonia del Sacramento

Le voyage vers la magie et l’enchantement continue en direction de Colonia del Sacramento, située dans le sud-ouest de l’Uruguay. Vous y trouverez la tranquillité et un bel accueil et vous aurez l’impression que le temps s’est arrêté. Une destination calme et accueillante, comme comme suspendue dans le temps. La vieille ville, avec ses rues en pierre, qui sont de petits bijoux, représente une fusion réussie et parfaite entre l’architecture espagnole, le style portugais et les influences postcoloniales. C’est pour cette raison que la ville est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et qu’elle a servi de décor pour plusieurs films d’époque. Vous pourrez visiter sa jolie place et les vestiges de certains édifices historiques, dont les ruines de l’ancienne maison du gouverneur.
La Basilique du Saint-Sacrement est l’un des plus anciens trésors de l’Uruguay.  Son style est simple et elle a été construite au XVIème siècle sur les fondations d’une ancienne ferme. Si vous voulez découvrir un espace calme, où les maisons colorées donnent vie à un cadre vraiment unique, faites une promenade sur, la Calle de los Suspiros, dont certains recoins vous feront vraiment soupirer.
L’enchantement ne se finit pas là ! Les boutiquent conservent encore la trace des anciennes maisons et la ville regorge d’importants témoignages historiques, comme le Portón de Campo, un symbole de la ville. Ceux en quête de romantisme ou d’une perspective originale pourront se rendre au phare, construit en 1855, dans une zone où se trouvait autrefois un couvent.
En plus du charme, de l’architecture et de l’histoire, Colonia offre également des plages qui s’étendent sur plus de 5 kilomètres, dont les plus populaires sont : Playa Oreja de Negro, Playa Honda, Playa el Álamo. Le port est l’endroit idéal pour une promenade au coucher du soleil et pour dîner sur l’une des nombreuses terraces. Si vous continuez votre chemin, vous trouverez le théâtre Bastion de Carmen, une acienne savonnerie qui a été transformée en 1880. En plus du théâtre, l’édifice abirte une galerie qui comprend les anciens remparts de la ville. Ces deux structures organisent des expositions et des événements publics.

Piriapolis

Retournerons symboliquement en Italie. Piriapolis est une ville située à une centaine de kilomètres de Montevideo, et dont l’histoire est profondément liée à la Ligurie. Elle a en effet été fondée par un entrepreneur italien, Francesco Piria, qui s’est inspiré de Marina Diano, une ville de la province italienne d’Imperia où il était allé étudier pour échapper à la guerre. Les deux villes se ressemblent beaucoup, et pas seulement pour leur climat méditerranéen. 
Piria a décidé de créer une sorte de refuge de vacances pour les habitants de Montevideo sur le modèle des stations balnéaires italiennes. Le succès fut immédiat et plein d’enthousiasme. Les habitants de Montevideo ont en effet très vite choisi la ville de Piriapolis comme destination de voyage ou pour y passer un week-end de vacances à l’enseigne de la détente. Pour les accueillir il y avait même un hôtel monumental, l’Hôtel de los Argentinos, un modèle d’avant-garde pendant de nombreuses années.
Le présent reste plein de curiosités : du front de mer la« Rambla », à l’ancienne maison de Piria, qui est un véritable Château, les visiteurs ne manqueront pas de visites intéressantes. Vous pourrez également prendre le téléphérique pittoresque et profiter des collines, qui rappellent la Ligurie. Piriapolis a vécu son moment de gloire dans les années 1970, car de nombreux acteurs et artistes y venaient pour y passer leurs vacances, dont le célèbre Ringo Starr.

Cabo Polonio

Voici un endroit suspendu au temps, où la nature est encore intacte et la technologie, quelque chose de superflu : bienvenue à Cabo Polonio. Au nord-est de La Paloma, vous trouverez un carrefour qui mène vers l’une des zones les plus sauvages de l’Uruguay. C’est là que vous pourrez trouver un petit village de pêcheurs niché entre les dunes de sable et perché sur un cap rocheux, où se dresse un phare solitaire. La région a été déclarée parc national en 2009 et le gouvernement uruguayen a décidé de la protéger et de la valoriser à travers différents projets.
Armez-vous de patience, car la zone n’est accessible qu’à pied avec une promenade de 7 km ou avec un véhicule tout-terrain. Malgré une forte croissance touristique, Cabo Polonio est toujours l’un des villages côtiers les plus rustiques de l’Uruguay. Il n’y a pas de banques et l’électricité est également rare, produite exclusivement par des parcs solaires et éoliens.
Dans le village vous trouverez un phare, qui est devenu monument historique de l’Uruguay en 1976. Il est possible de monter au sommet en grimpant ses 132 marches et de profiter de vues spectaculaires. Derrière les rochers, vous pourrez apercevoir des colonies de phoques et d’otaries. L’origine de son nom remonte à 1735, quand un galion espagnol appelé "Polonio" y a fait naufrage à cause d’une forte tempête.

Punta del Diablo

Minimaliste, mais fascinante. La Punta del Diablo est située dans la province de Rocha, à environ 300 km de Montevideo. En hiver, les seuls habitants sont des pêcheurs et des artisans, en été, elle se transforme en un lieu étincelant et fréquenté par de nombreux touristes Sud-Américains et étrangers.
Les règles pour préserver la beauté de ce lieu sont particulièrement strictes : il n’y a pas d’hôtels de luxe et la taille des édifices ne peut pas dépasser une certaine mesure. Sur la côte, vous trouverez des maisons colorées, des petits magasins et des restaurants. À Punta del Diablo, les visiteurs pourront profiter de plages au sable blanc qui s’étendent sur à 10 kilomètres de côte, de paysages qui savent mélanger délicatesse et aridité et de l’océan, avec ses eaux claires et limpides, très appréciées des surfeurs. 
Vous pourrez aussi admirer certains détails insolites, comme les couleurs et les formes éclectiques des bateaux de pêcheurs, témoins d’une vie passée où ils ne vivaient qu’avec des mouettes, mais qui reste toutefois une activité qui se poursuit encore aujourd’hui. Pour les amoureux de la nature, il y a aussi des promenades et des itinéraires parfaits pour admirer le panorama et la beauté des paysages. Pour vous immerger dans les traditions, vous pourrez ensuite visiter la Foire des artisans, qui propose des plats typiques à base de fruits de mer et des spectacles rue. Le soir, vous pourrez choisir parmi les bars et restaurants et écouter de la musique ou parmi les clubs de la région.

La Paloma et La Pedrera

Deux villages voisins, situés dans la province de Rocha. Ils sont la destination idéale pour ceux qui veulent faire une excursion ou profiter d’une journée de détente au bord de la mer. La Paloma offre des plages uniques et une nature variée, avec des criques rocheuses, des eaux profondes et des étendues de sable blanc. Parmi les principales plages de la région, vous trouvrez celles de Los Botes, Anaconda, Zanja Honda, La Serena, La Aguada, Costa Azul, Arachaa, El Cabito. 
La Laguna de Rocha se trouve à quelques kilomètres de La Paloma. Cette oasis dont la nature est encore intacte vous permettra d’admirer un paysage riche en nuances et de nombreuses espèces animales. Le Pedrera est une autre station balnéaire très populaire auprès des familles. En plus des plages, où vous pourrez vous détendre ou pratiquer des sports nautiques, vous pourrez profiter de son centre-ville pétillant avec ses petits magasins et restaurants qui servent des plats traditionnels uruguayens.

Forteresse de Santa Teresa

L’histoire et la nature peuvent vivre harmonieusement dans la même région. Un important lieu historique est la Forteresse de Santa Teresa, située dans la province de Rocha. Ce sont les Portugais qui ont terminé cette structure défensive qui était censée protéger le couloir naturel sur le chemin entre Rio Grande et Maldonado. À l’intérieur, vous pourrez également visiter une chapelle et plusieurs salles qui exposent des équipements militaires d’époque.

Partez pour l’Uruguay avec Costa Croisières

L’Uruguay est un pays qui mérite d’être découvert et apprécié, que ce soit pour partir à la découverte de l’histoire et des traditions de Montevideo ou des quartiers les plus modernes ou résidentiels de la capitale, ou pour profiter de la beauté de l’océan et de ses nombreuses activités. Sans oublier tous les trésors artistiques et paysagers dont ce pays recèle, ou encore ses projets de développement qui ont conduit à l’amélioration des conditions socio-économiques de la population. 
Impossible de passer à côté des trésors de Montevideo et de Punta del Esteou des merveilles architecturales et visionnaires de Casapueblo, que vous pourrez découvrir avec des excursions Costa Croisières. Parmi les autres découvertes, n’oublions pas celles liées à la gastronomie que ce petit pays d’Amérique du Sud sait mettre à l'honneur. Venez déguster les plats typiques, comme l’asado, un mélange deviandes grillées et cuites au feu, à travers un processus de cuisson qui maintient les morceaux tendres et juteux.
Il y a aussi le chivito, un sandwich avec des tranches de steak, des légumes, du fromage, des olives et des cornichons. Sans oublier le plat traditionnel par excellence, le dulce de leche, une crème de lait sucrée, qui ressemble à la crème caramel. Et maintenant que vous aurez certainement l’eau à la bouche et les plus idées claires sur ce que vous pourrez voir en Uruguay, il ne vous reste plus qu’à choisir la prochaine destination de vos vacances.

Partez avec Costa Croisières