Luca Zuccolo est chargé du projet des deux grands navires Costa qui seront livrés en 2019 et 2021, et intègreront un « concept écologique » révolutionnaire qui va propulser le monde des croisières dans le futur. Il nous en parle aujourd’hui d’un point de vue personnel et professionnel.

"À bord, on pourra véritablement ressentir cette atmosphère italienne. Chaque passager pourra s’en rendre compte simplement en regardant autour de lui."

Luca Zuccolo est un visage très connu des Membres CostaClub. Vous avez peut-être eu l’occasion de le rencontrer en croisière, dans le cadre de sa longue expérience à bord en tant que Food & Beverage Director, puis ensuite en tant qu’Hotel Director. C’est un professionnel talentueux et apprécié, qui a su occuper des postes de plus en plus importants dans le secteur de l’accueil à bord, en suivant les lancements de la flotte au cours des dernières années, comme celui du Costa Diadema, pour ne citer que le plus récent. En 2015, Luca a remis pied à terre pour s’embarquer dans une nouvelle aventure tout aussi passionnante et est désormais en charge de la gestion de la zone Accueil des deux nouveaux navires Costa qui seront livrés en 2019 et 2021.

Luca, les membres CostaClub vous connaissent en tant qu’Hotel Director, mais aujourd’hui, vous occupez un nouveau poste…

Mais je continue à travailler pour assurer leur bonheur ! Ou, plus exactement, leur bonheur futur. C’est précisément le fil rouge de ma carrière : déjà quand je travaillais à bord en tant qu’Hotel Director, et désormais depuis plus d’un an à terre, au siège de Gênes, en tant que responsable du projet de nos deux nouveaux navires.

En quoi consiste votre travail ?

Mon travail peut se définir en trois mots : recherche, innovation et coordination. Je traduis et transmets la vision de ce « produit du futur » aux différents acteurs qui interviennent sur le projet. Les architectes, les ouvriers sur le chantier, les partenaires et les fournisseurs, qui sont si nombreux et opèrent dans tous les secteurs d’activité possibles, des installations de base aux éléments d’ameublement, en passant par les tissus, l’éclairage, les couverts ou les chaises… Ils sont si nombreux qu’il est impossible de tous les citer. C’est un poste complexe qui me plaît énormément, qui laisse libre cours à la créativité et me permet d’apporter ma contribution.

C’est une mission difficile ?

Oui, très ! J’évolue dans un milieu très complexe, la confidentialité est fondamentale et il est parfois très difficile de parvenir à garder le fil. Heureusement, après toutes ces années de service à bord, on peut dire que j’ai les épaules suffisamment larges pour faire face aux responsabilités.

Les deux prochains navires seront les plus sophistiqués du secteur des croisières. Quelles seront leurs caractéristiques ?

Ce seront les plus grands jamais construits mais surtout les premiers alimentés en GNL, c’est-à-dire en gaz naturel liquéfié, pour un meilleur respect de l’environnement. Notre société a en effet décidé d’investir plus que jamais dans le développement durable, sous toutes ses formes. Ainsi, par exemple, nous proposerons à bord une expérience de restauration durable, sensible à la composante sociale et aux nouvelles exigences de nombreux passagers, avec des menus élaborés à partir de produits bio et locaux et en luttant contre le gaspillage alimentaire.

Adam Tihany a raconté à nos membres le type d’expérience qu’ils pourront vivre à bord, avec une véritable immersion dans le meilleur de l’Italie…

Je ne peux que confirmer les paroles d’Adam. Pour ma part, j’ajouterai que l’expérience sera encore plus agréable du fait du plaisir de pouvoir vivre la croisière en absolue liberté, aussi bien en profitant des différents espaces à bord, qui seront conçus de manière plus efficiente, qu’avec des séjours personnalisés selon les envies de chacun. La grande variété de contenus proposés sera en effet une autre composante du caractère unique de ces navires, qui vont également prendre en compte les suggestions des passagers dans les réflexions en matière d’aménagement.

Les navires s’inspireront de la vision d’Adam Tihany du « meilleur de l’Italie ». Qu'en pensez-vous ?

À votre avis ? J’en suis absolument enchanté ! Offrir le meilleur de l’Italie est l’identité même de notre compagnie et implique de partir à la redécouverte de l’excellence dont est capable notre pays : la passion, la qualité, l’hospitalité et, naturellement, le style. J’aime l’idée qu’on puisse ressentir cette atmosphère italienne intense et authentique à bord. Chaque passager pourra s’en rendre compte simplement en regardant autour de lui : le design, les matériaux utilisés, les thèmes qui ont inspiré les différents salons du navire ou encore les cabines. Je suis ému rien que d’en parler.

Selon vous, quels sont les espaces qui vont le plus surprendre nos Membres ?

Outre le Costa Design Museum, le premier musée au monde installé à bord d’un navire de croisière, qui célèbre le meilleur du design italien, je mise déjà sur l’atrium central, qui sera très différent de ce que l’on a l’habitude de voir. Les espaces principaux seront également très différents, je pense plus particulièrement aux ponts extérieurs et aux espaces de divertissement intérieurs. Mais je ne peux pas en dire plus pour le moment.

Qu’est-ce que cela vous fait de travailler avec un grand designer tel qu’Adam Tihany ?

J’ai réagi comme notre Direction : c’est une personne qui m’a littéralement conquis et transporté. En plus d’un très grand professionnel, j’ai également découvert une personne exquise, passionnée et souriante. C’est un véritable honneur et un vrai plaisir de travailler avec lui. Avec son équipe d’architectes hors du commun, il est en train de transformer notre vision du futur en une magnifique réalité.

D’un point de vue personnel, qu’est-ce qui vous fascine le plus dans les nouveaux navires ?

J’aime l’idée de ce projet et ce qu’il représente pour moi, c’est-à-dire participer à la création d’une expérience heureuse pour nos passagers. Et bien que dans le cadre de mes nouvelles fonctions je n’aie plus ce contact direct que j’avais lorsque j’officiais en tant qu’Hotel Director, il s’agit là de la suite naturelle du service au client.

Quelle est à ce jour votre plus grande satisfaction ?

C’est une satisfaction projetée dans l’avenir : j’imagine déjà la joie et la surprise des membres CostaClub et de tous nos passagers lorsqu’ils monteront à bord pour la première fois.