LE CHARME MYTHIQUE DE LA PÉNINSULE DE SNÆFELLSNES

  • Port

    Grundafjord

  • Niveau de difficulté

    Moyen

  • Type

    Visites, Excursions en pleine nature, Culture, Repas inclus

  • Prix

    Adults

    EUR165.0

  • Durée en heures

    8.0

  • Code excursion

    00KY

Description

Un itinéraire à la découverte des extraordinaires beautés naturelles qu’abrite la péninsule de Snæfellsnes, un endroit d’une beauté folle et au charme mystique, entre les volcans et les montagnes imposantes, les falaises surplombant la mer, les villages de pêcheurs et les paysages volcaniques pittoresques, ainsi que les légendes et mythes nordiques qui font la renommée de cette île.



Ce que nous allons voir
  • Côte dentelée de la péninsule de Snæfellsnes
  • Glacier Snæfellsjökull
  • Plage de galets noirs à Djúpalónssandur
  • Petit village de Malariff : phare et ancienne ferme
  • Colonnes rocheuses de Lóndrangar
  • Hellnar : formations rocheuses spectaculaires, falaise de Valasnös et église typique d’Islands
  • Déjeuner dans un restaurant local proposant une cuisine typique d’Islande
  • Village de pêcheurs d’Arnarstapi
  • Kerlingarskard et Helgafell, la montagne sacrée
  • Stykkishólmur


Ce que nous allons vivre

Nous entamons notre excursion le long de la côte dentelée de la péninsule de Snæfellsnes, rendue célèbre par Jules Vernes puisque c’est ici que commence son « Voyage au centre de la terre » (son roman écrit en 1864), en passant par une succession de petits villages de pêcheurs et en admirant les contreforts du glacier Snæfellsjökull, qui régale nos yeux avec ses paysages alpins et l’aura mystique dont il semble être recouvert.

Nous faisons notre premier arrêt à Djúpalónssandur pour une petite balade le long de la plage de galets noirs baignée par l’océan Atlantique ; les étranges formations rocheuses qui longent le littoral ont donné vie, au fil des siècles, à des légendes qui confèrent à cette localité un charme mystérieux.

L’arrêt suivant nous emmène au petit village de Malariff, où nous trouvons une ancienne ferme et un vieux phare.

Une route asphaltée descend jusqu’au phare de Malariff, à l’étrange forme de fusée. De là, nous pouvons marcher environ 1 km vers l’est le long des falaises jusqu’aux colonnes rocheuses de Lóndrangar (un cratère érodé) qui s’élèvent vers le ciel comme des éclaboussures de lave gelée. Les habitants du lieu disent que les elfes se servent de ces formations de lave comme église.

Aujourd'hui, Malariff est le centre principal du Parc national de Snæfellsnes.

Le vieux phare a joué, pendant des décennies, un rôle essentiel pour les pêcheurs islandais. Il a été construit en 1917 puis reconstruit en 1947. Il culmine à 20 mètres de hauteur et sa lumière avait un rayon d’environ 30 km.

La ferme de Malariff était autrefois l’une des fermes les plus isolées d’Islande et également l’une des plus à l'ouest de la péninsule de Snæfellsnes.

La prochaine étape de notre excursion prévoit un arrêt à Hellnar, qui fut l’un des plus grands villages de pêcheur au pied du glacier Snæfellsjökull pendant des siècles. Sur la plage, nous pouvons admirer les spectaculaires formations rocheuses, dont l’une est une falaise pointue appelée Valasnös et qui surplombe l’océan.

Une grotte creusée dans la falaise est connue pour le changement continu de couleurs et d’ombres dont elle est le théâtre.

À Hellnar, nous pouvons admirer également une église typique de l’Islande au sommet d’une colline. Avec le paysage montagneux ou le glacier Snæfellsjökull en arrière-plan, cette église nous offre l’opportunité de prendre de superbes photos du magnifique décor islandais.

Avant de reprendre notre excursion, nous nous arrêtons pour déjeuner dans un restaurant local afin de savourer une soupe savoureuse, du pain frais, la pêche du jour et de nous rafraîchir avec l’eau pure et limpide de l’Islande.

Nous arrivons donc dans le magnifique village de pêcheurs d’Arnarstapi**, immergé dans un décor pittoresque qui se caractérise par de nombreuses formations de lave et par la présence d'une grande variété d’oiseaux. De nombreuses histoires et légendes nordiques sont liées à cette région, ce qui donne un charme encore plus mystérieux au paysage environnant. Nous entreprenons ici une balade revigorante pour admirer les phénomènes géologiques fascinants de la région.

En continuant le long du col de Kerlingarskard ou « col des sorcières », nous nous dirigeons vers Stykkishólmur, où nous nous arrêtons brièvement à Helgafell, la « montagne sacrée », un lieu étroitement lié à des légendes anciennes. En réalité, cette montagne ressemble davantage à une colline au vu de ses dimensions réduites, mais il se murmure qu’elle aurait des pouvoirs spéciaux et, surtout qu’elle abriterait la dépouille de Guðrún Ósvífrsdóttir, héroïne des sagas islandaises.

Avant de retourner à Grundarfjörður, nous visitons brièvement Stykkishólmur, un village de pêcheurs qui campe le rôle de centre d’échanges et de commerce depuis des siècles grâce à la situation géographique dont il jouit.


À savoir
  • Les participants ne pourront observer des oiseaux marins qu’en fonction de la saison et des conditions météorologiques. À partir de la mi-août, les participants ne peuvent plus avoir la garantie d’en observer.