SUR LES TRACES DES ELFES : LE PETIT VILLAGE ENCHANTEUR DE BAKKAGEROI ET OBSERVATION D'UNE COLONIE D'OISEAUX

  • Port

    Seyðisfjörður

  • Niveau de difficulté

    Facile

  • Type

    Visites, Excursions en pleine nature, Repas inclus

  • Prix

    Adults

    EUR215.0

  • Durée en heures

    7.0

  • Code excursion

    00L2

Description

Une excursion aux étapes thématiques dont d'étranges protagonistes tiennent le devant de la scène : légendes faisant et croyances populaires nous accompagnent lors d'un tour enthousiasmant.



Ce que nous allons voir
  • Borgarfjörður Eystri, là où vit la Reine des Elfes
  • Croix de Njardvikurskridur, limite infranchissable car protégée par les esprits
  • Bakkagerði et sa colonie de Huldufólk, le peuple caché
  • Alfaborg, la ville des Elfes


Ce que nous allons vivre
  • Nous quittons Seyðisfjörður et prenons une route tortueuse pour passer le col de Fjardarheidi, où de nombreuses petites cascades créent un spectacle insolite et touchant.
  • Nous dépassons Egilsstaðir, important centre économique de l'est de l'Islande, et poursuivons notre route vers le fjord Borgarfjörður Eystri, célèbre pour ses paysages d'une beauté enchanteresse et parce que, selon la croyance populaire, ce serait là que vit la Reine des Elfes. Un artiste local a d'ailleurs peint Jésus crucifié au sommet d'une colline peuplée d'elfes. L'évêque local a refusé de consacrer le tableau mais l'œuvre a tout de même été exposée dans l'église du village.
  • Une pause photos nous attend à la Croix de Njardvikurskridur (Njardvikurscree), un point au-delà duquel il est difficile d'aller car, d'après une vieille légende, il serait hanté par les esprits.
  • Le petit village paisible de Bakkagerði, qui ne compte qu'une centaine d'habitants, est considéré comme le lieu de résidence de la plus importante colonie de Huldufólk, le peuple caché du folklore islandais.
  • Une petite montagne rocheuse se dresse à côté du village. Elle s'appelle Alfaborg, c'est-à-dire « la cité des elfes » et a donné son nom au fjord de Borgarfjörður. L'autel de l'église qui se trouve à proximité du village est d'une grande beauté. Il a été peint en 1914 par le célèbre artiste Kjarval, originaire d'Alfaborg. Lindarbakki est l'une des destinations les plus prisées par les visiteurs qui s'aventurent jusqu'à Bakkagerði. Il s'agit d'une petite maison entretenue avec soin dont la population locale est très fière à juste titre : son toit et plusieurs de ses côtés sont totalement recouverts de pelouse. Ses parties les plus anciennes remontent à 1899 et ont été partiellement rénovées il y a quelques années.
  • Non loin du petit port de Hafnarholmi, nous pourrons encore observer des dizaines d'oiseaux, notamment des macareux moines, des fulmars boréaux et des mouettes tridactyles. Grâce à ses structures très bien entretenues et faciles d'accès, Hafnarholmi a obtenu le Pavillon bleu international, label écologique attribué aux localités touristiques balnéaires qui respectent des critères de gestion durable du territoire.
  • Nous rejoignons la plateforme d'observation toute proche dotée de nombreux panneaux d'information sur les espèces d'oiseaux qui peuplent l'endroit.
  • Avant de retourner à Seyðisfjörður, nous nous arrêtons dans une petite boutique où nous pouvons acheter des souvenirs faits main par la communauté de Borgarfjörður et déjeunons dans un petit restaurant typique.

À savoir
  • Le nombre de places étant limité, mieux vaut réserver à l'avance.