LES CONTRASTES DE CÉPHALONIE

  • Port

    Argostóli/Céphalonie

  • Niveau de difficulté

    Moyen

  • Type

    Visites, Culture, Déjeuner exclus

  • Prix

    Adults

    EUR50.0

  • Durée en heures

    4.0

  • Code excursion

    00IW

Description

De l'atmosphère magique de la grotte de Drogarati aux merveilles architecturales de Céphalonie, une île riche d'histoire et de trésors naturels



Ce que nous allons voir
  • Céphalonie
  • Grotte de Drogarati
  • Village d'Agia Efimia
  • Monastère de Saint-André
  • Forteresse de Saint-Georges


Ce que nous allons vivre
  • À Argostoli, nous prenons place à bord de notre car pour partir à la découverte du cœur de Céphalonie : la grotte de Drogarati. Découverte il y a 300 ans, cette grotte vieille d'environ 150 millions d'années a été ouverte au public en 1963. Nous nous laissons porter par l'atmosphère magique du lieu, dont nous admirons les innombrables stalactites et stalagmites. En raison de son acoustique particulière, la grotte accueille fréquemment des concerts dans la plus grande salle, appelée « salle de l'apothéose ».
  • Après la visite de ce site enchanteur, nous nous dirigeons vers Agia Efimia, un village de pêcheurs situé sur la côte orientale de Céphalonie. Entouré par les montagnes qui forment la vallée de Pilaros et baigné par les eaux cristallines de la mer Ionienne, ce village vit en harmonie avec son environnement, au rythme de la nature. Nous flânons dans ses ruelles typiques et entrons nous régaler dans ses petites tavernes et cafétérias d'excellente qualité.
  • Nous poursuivons notre excursion en direction du monastère de Saint-André, « Agios Andrea », un lieu de pèlerinage de grande importance pour l'île puisqu'il abriterait la relique du pied droit de Saint André. Nous admirons les nombreuses œuvres d'art qui y sont conservées, dont des fresques remontant aux XIIIe et XVIIe siècles, mises au jour après le tremblement de terre dramatique de 1953. Nous sommes en présence de l'un des principaux trésors artistiques de l'île !
  • Depuis le monastère de Saint-André, nous distinguons les ruines de la forteresse de Saint-Georges, le plus ancien château de l'île. D'autres bâtiments historiques en ruines l'entourent, comme des églises et des remparts percés de meurtrières et de postes de gué. Après la domination turque, en 1500, les Vénitiens occupèrent cette forteresse à laquelle ils ajoutèrent une ceinture défensive extérieure. À proximité de la forteresse s'était développée la capitale de l'île, un village de 14 000 habitants aujourd'hui dépeuplé. La forteresse commença à décliner au moment où Argostoli devint le chef-lieu de Céphalonie, en 1757.

À savoir
  • Il est recommandé de porter une tenue vestimentaire adaptée aux lieux de culte visités (les femmes doivent se couvrir les épaules d'un foulard et les bermudas ou les shorts sont interdits, pour les femmes comme pour les hommes).
  • On ne peut pas utiliser le flash à l'intérieur de l'église.
  • Il est recommandé de porter des chaussures confortables.