LE MUSÉE HEIKH FAISAL ET LE CIRCUIT DE COURSES DE CHAMEAUX

  • Port

    Doha

  • Niveau de difficulté

    Moyen

  • Type

    Culture

  • Prix

    Adults

    EUR70.0

  • Durée en heures

    4

  • Code excursion

    02J6

Description Nous visitons un musée privé intéressant, qui nous permet de mieux connaître la culture arabe à travers de nombreux objets et artefacts, et nous assistons à l’un des sports traditionnels : les courses de chameaux.

Ce que nous allons voir
  • Visite de l’arrière-pays jusqu’à Al-Shahaniya
  • Musée Sheikh Faisal bin Qassim Al Thani
  • Circuit de courses de chameaux


Ce que nous allons vivre
  • Confortablement assis à bord d’un autocar, nous entreprenons un voyage d’une heure environ jusqu’à la ville d’Al-Shahaniya, le cœur du Qatar, cernée par le désert typique du pays.
  • Ici, nous nous arrêtons pour visiter le musée Sheikh Faisal bin Qassim Al Thani, l’un des plus grands musées privés du monde, abrité dans un magnifique édifice spécialement érigé dans un style traditionnel, et qui mérite à lui-seul une visite.
  • Dans le musée, nous pouvons admirer de vastes collections d’objets allant de l’art aux objets personnels, ainsi que de nombreux objets domestiques et traditionnels qui évoquent la vie du Qatar à l'époque pré-pétrolière.
  • À la fin de la visite, nous nous rendons au circuit de courses de chameaux d’Al Shahaniya, où se pratique un sport traditionnel qui attire un grand nombre de spectateurs pendant la saison hivernale (de novembre à février).
  • L’autocar nous accompagne directement sur la piste, que nous parcourons dans toute sa longueur pendant que le chauffeur nous raconte l’histoire des courses de chameaux, pratiquées par une poignée de privilégiés du fait des coûts très élevés de ce sport. En effet, un chameau de course peut coûter jusqu’à 100 000 dollars !
  • Assister à une course ou à un entraînement est un véritable événement ! Et ce qui nous surprend, ce n'est pas seulement l’excitation de voir de tels animaux exotiques courir : sur la croupe des chameaux chevauchent de super jockeys-robots technologiques, télécommandés par les propriétaires des animaux depuis leurs jeeps au bord de la piste.

À savoir
  • Les chameaux étant sensibles au flash des appareils-photo, il est interdit de se rapprocher de la piste.
  • Descendre de l’autocar est susceptible de ne pas être autorisé en présence d’évènements particuliers, de courses ou d’entraînements. Dans ce cas, l’autocar parcourt la route parallèle au circuit et il sera possible de prendre des photos derrière les vitres.
  • Pendant le déroulement des courses, le service d’ordre est susceptible d’interdire à l’autocar d’entrer sur le circuit.
  • La visite des écuries n’est pas prévue.
  • Le chemin d'Al Wakrah à Doha compte de nombreux chantiers de construction.
  • Il est recommandé de porter une tenue adaptée à la culture d’un pays musulman.