EXCURSION À LA DÉCOUVERTE D’ARGIROCASTRO

  • Port

  • Niveau de difficulté

    Difficile

  • Type

    Visites, Culture

  • Prix

    Adults

    EUR55.0

  • Durée en heures

    5.5

  • Code excursion

    1823

Description

Une excursion dédiée au village magnifiquement conservé d’Argirocastro, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, qui nous charme avec son dédale de rues et la succession de nombreux monuments qui relatent la longue histoire de la ville.



Ce que nous allons voir
  • Village d’Argirocastro
  • Château d’Argirocastro et Musée national des Armées
  • Ancien bazar ottoman et mosquée Bazaar
  • Quartier de Mecite
  • Quartier de Varosh


Ce que nous allons vivre
  • Nous traversons l’arrière-pays à bord d’un autocar pour nous rendre au village d’Argirocastro, qui domine la vallée du fleuve Drin du haut de son éperon rocheux, sur les versants d’un massif montagneux.
  • Nous nous acheminons vers la « ville aux mille marches » en parcourant ses rues pavées abruptes qui serpentent à travers les maisons en pierre et les bâtiments aux toits d'ardoises, typiques de l’architecture locale.
  • Nous visitons le château d’Argirocastro, qui se distingue par sa position stratégique exceptionnelle, d’où nous jouissons de panoramas exceptionnels sur la ville et la vallée.
  • Nous déambulons dans le Musée national des Armées, situé à l’intérieur du château, qui expose l’artillerie capturée pendant la Seconde Guerre mondiale.
  • Nous entrons dans le quartier de l’«ancien bazar ottoman », datant du XVIIe siècle, en fouinant parmi les étals et les objets exposés, sans oublier la mosquée Bazaar**, unique survivante des quinze édifices construits dans la ville à l’époque ottomane.
  • Nous visitons également le quartier de Mecite, l’un des plus verts de la ville, au centre duquel se trouvent les uniques sources d’eau naturelle de la ville et le seul hammam datant de la période ottomane.
  • Nous terminons la visite d’Argirocastro dans le quartier de Varosh, le plus éloigné de la citadelle, où se dresse l’église de Saint-Michel Archange, datant du XVIIe siècle, principal lieu de culte orthodoxe de la ville.