GOÐAFOSS ET MUSÉE DE LAUFAS

  • Port

    Akureyri

  • Niveau de difficulté

    Moyen

  • Type

    Visites, Excursions en pleine nature

  • Prix

    Adults

    EUR85.0

  • Durée en heures

    4.0

  • Code excursion

    2222

Description

Une excursion folklorique entre nature, histoire, légendes, couleurs et parfums.



Ce que nous allons voir
  • Akureyri : Goðafoss, la « Cascade des Dieux »
  • Laufas : Musée du Folklore
  • Akureyri : Jardins botaniques


Ce que nous allons vivre
  • Après un petit tour des vestiges de l'ancienne ville d'Akureyri, nous traversons le fjord pour rejoindre Goðafoss. Cette « Cascade des Dieux » tire son nom d'une légende : aux alentours de l'an Mille, le chef de clan Thorgeir y aurait jeté des idoles païennes après avoir choisi d'adopter le christianisme comme religion nationale.
  • Nous arpentons ensuite la vaste vallée du Fnjóskadalur en direction du Dalsmynni. Sur les versants des collines, les formations rocheuses semblent témoigner de l'existence ancienne d'un grand lac proglaciaire qui recouvrait la vallée puis s'est vidé au fil du temps avec la fonte des glaciers.
  • Nous poursuivons notre route jusqu'au Musée du Folklore de Laufas, installé dans ce qui était à l'origine une ferme manoir et un presbytère.
  • La ferme, intégralement recouverte de mottes de terre et d'herbe, date de 1866. Y sont exposés des ustensiles variés retraçant la vie domestique et agricole des propriétaires de cette époque et de leurs prédécesseurs. La ferme pouvait accueillir entre 20 et 30 personnes, dont l'unique distraction était de se rendre au presbytère attenant, construit à la même époque et dédié à Saint Pierre.
  • Au terme de notre visite, nous retournons à Akureyri en longeant le fjord. Avant de rentrer au port, nous visitons les Jardins botaniques qui abritent 6 000 espèces différentes de fleurs, d'arbres et de plantes du monde entier, ainsi qu'environ 400 espèces de plantes endémiques de l'Islande.

À savoir
  • Le nombre de places étant limité, mieux vaut réserver à l'avance.